Bannière

Alphao Fashion : « quand on parle de la mode guinéenne, on ne parle pas seulement de la Guinée… »


Des nombreux jeunes stylistes ont organisé à Conakry une rencontre d’échange à l’occasion d’un festival de la mode guinéenne. L’un des co-organisateurs, Alpha Oumar Ly Bah, PDG de Alphao Fashion, estime que c’est son initiative qui vient pour favoriser l’émergence de la mode guinéenne.

« C’est pour non seulement détecter des jeunes mannequins, détecter des jeunes stylistes, mais aussi aider ces stylistes à aller vers l’international, à s’investir pour d’autres personnes et à contribuer au rayonnement de la mode guinéenne. Parce que quand on parle de la mode guinéenne, on ne parle pas seulement de la Guinée, on ne parle pas seulement du monde, mais on parle d’un investissement », a-t-il fait comprendre.

Alpha Oumar qui pratique le métier de styliste depuis 15 ans dit que ça aide à lutter contre l’immigration clandestine, le chômage et la délinquance juvénile.

« Il contribue au rayonnement de la mode, à la création de l’emploi. Parce que ces jeunes stylistes qui sont derrière les rideaux, ce sont des jeunes de 35 ans… Certains sont intellectuels, d’autres ne le sont pas, parce qu’en Guinée on a la mentalité que ce sont ceux qui n’ont pas pu étudier à l’école qui doivent faire la mode. Il y a aussi des mannequins derrière les rideaux qui sont là, qui s’investissent et qui arrivent à grandir », a-t-il expliqué.

Ibrahima Sory Camara

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha