Bannière

Assemblée générale de l’UFDG : Bref compte-rendu


Au cours de son assemblée générale tenue ce samedi 17 septembre 2016 à son siège de la Minière, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a mis l’accent sur les élections locales fixées pour le 18 décembre prochain et son éventuel partenariat avec le pouvoir en place.

Le 18 décembre 2016 est la date fixée par la CENI pour la tenue des élections locales. Ce chronogramme de la Commission Electorale Nationale Indépendante ne semble pas plaire à l’UFDG, car n’émanant pas du dialogue en vue entre pouvoir et opposition. Pour Dr Oussou Fofana, l’un des vice-présidents du parti, la CENI aurait dû attendre la fin des concertations attendues entre les acteurs concernés par le processus électoral avant d’annoncer la date. Sur un ton ferme, il a qualifié le président de ladite CENI de quelqu’un qui ne veut la paix pour ce pays. Il a également demandé au gouvernement d’ouvrir au plus vite le dialogue.

Le partenariat annoncé entre le président de la république et le chef de file de l’opposition est perçu par bon nombre d’observateurs comme un rapprochement entre ces deux hommes. Sur ce point, Dr Oussou Fofana s’est expliqué en ces termes : « le partenariat est très clair. Si Monsieur Alpha Condé, demain respecte ses engagements, respecte les droits de l’homme, respecte l’égalité, organise les élections, Monsieur Alpha Condé peut compter sur l’UFDG comme partenaire. C’est ça le partenariat. Nous sommes dans l’opposition et nous restons dans l’opposition ».

L’orateur a aussi indiqué qu’à l’occasion des élections locales, c’est chacun pour soi, Dieu pour tous. Comme pour dire que l’UFDG a tiré les leçons de ses alliances précédentes.

In soleilfmguinee

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha