Bannière
Bannière

Assemblée générale de l’UFDG du samedi 1er octobre 2016


L’Union des Forces Démocratiques de Guinée a tenu son assemblée générale ce samedi 01er octobre 2016. Les débats ont porté sur le dialogue politique actuellement en cours et les élections communales et communautaires à son siège à la minière. Autre point abordé avec tristesse, c’est l’anniversaire des massacres du 28 septembre 2009.

Ces dernières semaines, les assemblées générales des différents partis politiques ont été dominées par deux sujets. D’une part, il s’agit de l’actuel dialogue politique et d’autre part, les élections communales et communautaires. En ce qui concerne le dialogue, le président de l’UFDG s’est montré confiant vis-à-vis de l’engagement du chef de l’Etat à faire appliquer les futures conclusions et celles antérieures. Pour Cellou Dalein Diallo, il faut pour le moment accorder une confiance au président de la république. En cas de preuve contraire, l’UFDG tirera les conséquences, prévient le patron de l’opposition guinéenne. Cellou Dalein Diallo a également promis de ne pas se laisser rouler dans la farine. Une manière pour lui de répliquer aux propos selon lesquels il tombera une nouvelle fois dans un nouveau piège du locataire de Sekhoutoureya.

Comme à la précédente assemblée générale, le chef de file de l’opposition a profité de l’occasion pour appeler ses militants à se préparer pour les élections locales prévues en fin d’année 2016. Ensuite, il a réitéré la volonté de son parti à présenter des candidats dans toutes les communes du pays.

La rencontre a pris fin par l’observation d’une minute de silence et des bénédictions en la mémoire des victimes des massacres du 28 septembre 2009.

Avec soleilfmguinee

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha