Bannière
Bannière

Badge numérique de presse : la HAC doit revoir les frais à la baisse


En Guinée, la Haute Autorité de la Communication (HAC) étant l’organe régulateur des médias publics et prives, est dotée d'un budget de fonctionnement pour accompagner les medias et mettre en œuvre les objectifs de la corporation. Elle a bel et bien un budget de fonctionnement dans la loi de finance 2016, pour la mise en œuvre de ses projets et faire la promotion, la défense et le respect des règles de la déontologie de la corporation.

Pourquoi alors, la HAC demande la somme de 100.000 francs par journaliste pour les frais d'obtention d'une carte numérique de presse ? Quel est alors le rôle des associations de presse dans cette affaire ? Pourtant, ces associations ont pour vocation de défendre les intérêts des journalistes dans l’exercice de leur fonction, si seulement cela est vrai. Pourquoi ces associations se sont laissées faire et obnubilée par la HAC.

Nous le savons bien que l'article 20 de la loi de la presse, aliéna 10 dit : «que la Haute Autorité de la Communication délivre la carte professionnelle de la presse et fixe la caution, qui correspond aux frais des dossiers ». Voici l’esprit de cette loi.

Sachant que ce sont les journalistes eux mêmes qui ont fourni les dossiers, alors la compensation des frais des dossiers doit être équivalent à cette somme, pensent certains journalistes. Et pour d'autres, il faut diminuer le prix. Selon des informations, la fabrication d’une carte d’identité numérique ne dépasserait pas 50.000 GNF.

En somme, l’ensemble des journalistes reporters ne sont pas d’accord sur la somme à verser à la HAC. Et se demandent où va l’argent du budget de fonctionnement de la HAC.

Pour terminer, nous demandons à tous les journalistes reporters de refuser de payer cette somme, si elle résulte de cette décision. Les associations doivent revoir leurs copies. L’accessibilité d’une carte d’identité coûte 15.000 GNF.

Kélétigui Raba Camara

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha