Bannière

Boké : «60 kiosques de Guinée Games incendiés par les manifestants…»,selon son coordinateur dans la préfecture


La société de jeux, Guinée Games, a aussi payé les frais des manifestations qui ont secoué la préfecture de Boké, du 24 au 29 avril 2017, avec la destruction et la mise à feu en pleine chaussées de 60 kiosques sur 93, a confirmé le coordinateur de ladite société dans la préfecture, N’fansou Minthé, joint au téléphone par notre reporter.

Aujourd’hui, plusieurs agents de cette entreprise travaillent à ciel ouvert sous un soleil exténuant.

source: AGP

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha