Bannière

Code de bonne conduite des partis politiques : Le nouveau directoire lance officiellement ses activités à Conakry


La commission de suivi du code de bonne conduite des partis politiques a officiellement lancé ses activités à Conakry à l’occasion d’une conférence de presse tenue ce jeudi à la maison de la presse sise à Coleah. L’objectif est la consolidation de la paix et de la quiétude sociale entre les partis politiques du pays.

Cette initiative fait suite à un souhait formulé depuis le 21 novembre 2008 où les partis politiques se sont engagés pour la première fois à signer un code de bonne conduite dans l’espace politique Guinéen. Ce code est un texte d’engagement moral pour la consolidation de la paix et le renforcement de la culture démocratique avec 109 partis politiques signataires à date.

Pour le suivi de son application, il a été mis en place une commission de suivi dudit code animée par un directoire. « Le directoire a pour mission principale, de promouvoir le code de bonne conduite par l’information, la sensibilisation des militants et des autres citoyens, mais possible dans les prises de positions claires quant au respect de celui-ci sur toute l’étendue du territoire national. Le lancement de nos activités coïncide décidément à une montée inquiétante des tensions entre le gouvernement et l’opposition. Cette situation nous interpelle à plus d’un titre » explique Ibrahima 2 Camara porte-parole de la commission.

Cette commission compte s’investir dans la consolidation de l’Etat de droit, la paix et la stabilité, gages certains d’une réelle démocratie. Elle va œuvrer à cet effet : « Au respect des droits humains et à l’organisation d’élections transparentes et crédibles par la promotion et la vulgarisation des promotions des dispositions du code de bonne conduite auquel la grande majorité des acteurs politiques à souscrit. Ainsi, la commission compte s’investir, dans les sciences d’information, de sensibilisation, de prévention, de médiation et de résolution des conflits. Cultiver l’acceptation des résultats issus des urnes ou, le cas échéant, à recourir aux voies légales pour toutes contestations et ce, pour préserver la paix et l’unité nationale en république de Guinée ».

A rappeler que ce directoire bénéficie du soutien technique de NDI depuis après son renouvellement survenu à l’issue de l’Assemblée Générale du 14 juillet 2016.

Sylla Youn


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha