Bannière

Concert de MHD : Erreur ou faillite, que peut-on retenir réellement?


Après près de trois mois de pub sur toutes les ondes et même sur les réseaux téléphoniques, le concert de l’artiste franco-guinéen, MHD, a finalement eu lieu ce dimanche sur l’esplanade du palais du peuple de Conakry.

Le spectacle culturel qui était assuré du côté guinéen par la structure Tidiane World Music s’est transformé en un champ de bataille incitant les mélomanes mécontents à jeter des projectiles vers le podium où l’artiste lui-même a jeté son micro après avoir chanté seulement quelques deux ou trois morceaux.

Ainsi, les équipements sonores installés et qualifiés de non performants, des milliers de spectateurs agacés ont commencé à se bousculer. Un désordre total accompagné des jets de projectiles, des injures grossières répétées. Des vols de téléphones et des agressions de tous genres ont émaillé aussi la festivité.
Bizarre, c’est que tout cela a conduit à la destruction des matériels sonores et lumineux, tels des écrans géants, des affiches publicitaires, voitures et autres engins roulants.

Très heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais des blessés enregistrés ça et là. Alors, que peut-on retenir réellement de cette organisation, une erreur ou une faillite?

A suivre…

La rédaction



Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha