Bannière

Conseil Economique et Social: fin de la première session ordinaire 2017


La première session ordinaire 2017 de l’assemblée plénière du Conseil Economique et Social a pris fin le mardi 30 Mai 2017. Le siège social de ladite institution sis à Kaloum a abrité la cérémonie de clôture présidée par la présidente Hadja Rabiatou Serah Diallo.

Après la présentation du rapport synthèse de ces deux mois de travaux qui ont démarré le 28 Mars 2017 dernier, le ministre conseiller du président de la république chargé des institutions républicaines, Mohamed Lamine Fofana, a prononcé son discours. Selon lui, cette session a été marquée par la première saisine du président de la république portant sur le rapport provisoire de la commission nationale de réflexion de l’éducation pour avis.

A en croire le ministre conseiller du chef de l’Etat, vu l’importance des différentes questions qui ont fait l’objet de saisine et de l’auto saisine, traitées par les différentes commissions suivies des recommandations, le président Alpha Condé attache une grande important aux activités du CES. Et renouvelle toute sa confiance en ses membres pour la qualité des avis et recommandations qui lui sont destinés et destinés à l’assemblée nationale.

Dans son discours de clôture Hadja Rabiatou Serah Diallo, Présidente du CES, est revenue sur les sujets d’auto saisine sur lesquels la session a eu à travailler, tels que l’Exode rural; Adéquation, Décentralisation et développement local; Violences faites aux femmes et aux jeunes filles ; l’autonomisation de la femme guinéenne ; Mobilisation des recettes publiques et la fuite des capitaux.

De poursuivre, elle a souligné ceci : « Pour l’examen des thèmes de saisine et d’auto saisine, le conseil économique et social a fait appel, en plus de ses compétences internes, à des cadres de départements ministériels et plusieurs compétences extérieures pour un partage d’information », a-t-elle expliqué devant l’assistance, avant d’ajouter qu’en marge des travaux de la session les conseillers ont exécuté pas mal d’activités telles que l’organisation le 30 Mars 2017 de la conférence pour la publication de l’étude sur l’intégrité de la réponse à Ebola en Guinée.

Pour elle, l’objectif de cette conférence était de partager avec les participants, les résultats et recommandations mais surtout d’écouter leurs propositions d’action pour renforcer la qualité et l’intégrité de réponses à des crises sanitaires ou épidémiques en Guinée.

« Une mission du Conseil Economique, Social et Environnemental CESE de France a aussi séjourné en Guinée du 17 au 19 avril 2017. Cette mission avait pour objectif essentiel, d’élaborer avec le CES de Guinée, des projets concrets conformément aux accords discutés à Paris lors de la finalisation des accords signés le 22 Septembre 2016 à la place d’Iéna à Paris».

Pour terminer, la présidente du CES a lancé un appel solennel à tous les commissaires à s’investir pendant l’intersession à faire mieux connaitre l’institution aux mandants et dans leurs lieux de résidence. D’après elle, ceci va permettre aux conseillers de recueillir certaines préoccupations qui pourraient permettre au Conseil de formuler des avis et des recommandations appropriés au Président de la République et à l’Assemblée Nationale.

La Rédaction

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha