Bannière

Conseil national des jeunes : le ministère de la jeunesse lance les travaux d’appropriation des textes, statuts et règlements intérieurs


Dans le cadre de la mise en place du conseil national de la jeunesse en Guinée, le ministère de la jeunesse, en partenariat avec l’UNFPA, a organisé ce mardi 06 juin 2017 un atelier régional d’appropriation des textes juridiques, statuts et règlements intérieurs.

C’est la maison des jeunes de Taouyah dans la commune de Ratoma qui a abrité le lancement officiel de ces travaux. C’était en présence de plusieurs personnalités des différentes institutions du pays. Objectif est de permettre aux jeunes d’exprimer et participer pleinement au développement socio-économique du pays.

Le secrétaire général du ministère, Sidiki Touré, a présidé l’ouverture des travaux. Prenant la parole, il a d’abord rappelé l’avantage que ce processus revêt en faveur des jeunes. « Cet atelier permet aux jeunes d’avoir un organe de consultation auquel ils peuvent exprimer effectivement leur contribution au développement social de notre pays. C’est pourquoi, nous avons ouvert cet atelier à toutes les associations de jeunesse de Guinée évoluant dans le domaine de défense des intérêts des jeunes pour que de manière inclusive tous les jeunes puissent participer à cette édification de la structure faitière ». Et d’ajouter que « ces travaux vont permette aux jeunes de vulgariser à travers tout le pays pour qu’ils soient capables d’exprimer valablement leur besoin et de participer activement à l’émergence économique de notre pays ».

Le représentant de l’UNFPA, Mr Abderrahmane Sagnane, a à son tour félicité la tenue de cette formation et souligné l’importance que cela impacte sur la vie des jeunes. « La mise en place du conseil national des jeunes permet au développement du leadership de la jeunesse pour une participation des citoyens à l’édification forte et prospère ». Selon lui, ce plan constitue un atout incontournable au développement non seulement du pays, mais aussi permettra de facturer les dividendes démographiques. « C’est pourquoi nous appelons les jeunes à une participation effective et responsable à la mise en place de jeunes structures qui seront représentatives des jeunes de Guinée. Nous considérons l’investissement sur les jeunes comme l’essentiel de l’avenir de notre pays. Nous travaillons avec les groupements pour encourager les initiatives visant à aider les jeunes que vous êtes » a-t-il affirmé.

A rappeler que c’est à l’issue de la consultation nationale de la jeunesse en 2015 que le gouvernement a pensé à la mise en place des jeunes structures dont le conseil national des jeunes.
Camara Ibrahima Sory, pour kibarou.net

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha