Bannière

Détournement de fonds à la coordination d’Ebola : Deux individus reconnus coupables par le tribunal de Mafanco


Le tribunal de première instance de Mafanco a rendu sa décision ce lundi 4 juillet 2016. Il s’agit de l’affaire d’escroquerie et de détournement de fonds, opposant la coordination nationale de lutte contre Ebola à l’association des tradi-praticiens de Guinée.

Après avoir statué publiquement et contradictoirement en matière correctionnelle, le tribunal déclare les prévenus coupables du délit de détournement de fonds.

Sur l’action publique, le tribunal condamne Abdoulaye Sadio Fofana, agent de la cellule de communication de la coordination nationale de lutte contre Ebola, à un an de prison assorti de sursis et au paiement de 200 mille francs guinéens d’amende.

Quant à Ernest Paquillé Guèma, directeur chargé des tradi-praticiens au ministère de la santé(en fuite), est condamné à 2 ans de prison ferme.

Sur l’action civile, le tribunal condamne les prévenus au paiement de 80 millions de francs guinéens pour tous préjudices confondus.

Les avocats de la défense ont promis de faire appel contre cette décision tranchée par le tribunal.

Pour rappel, l’affaire tire son origine d’un projet qui avait été monté par Abdoulaye Sadio Fofana, pour la formation des tradi-praticiens de Guinée sur l’épidémie de la fièvre Ebola.

Selon les chefs d’accusations, le coût global de cette formation s’élevait à hauteur de 529 millions de GNF, financé par l’organisation mondiale de la santé.

Les herboristes et ses membres devraient percevoir 264 millions GNF dans ce montant de 529 millions de GNF, chose qui n’a pas été faite.

Sylla Younoussa

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha