Bannière
Bannière

Dialogue politique en Guinée: Premier point de blocage…


Les lignes peinent à bouger du côté du Palais du Peuple où se tient le dialogue politique inter-guinéens. Si lors des deux premiers jours du dialogue, les acteurs impliqués dans le processus des négociations n’ont pas rencontré de difficultés majeures pour obtenir un consensus sur les points inscrits à l’ordre du jour, ce lundi 26 septembre, c’est tout à fait le contraire.

Selon nos informations, ils peinent encore à s’entendre sur une question préjudicielle. A savoir la suspension des activités de la CENI sur le terrain, avant la poursuite des débats.

Depuis 10 heures, les différents protagonistes n’arrivent pas à évacuer cette question. Pourtant, elle est préjudicielle avant toute poursuite des débats, note un participant qui s’est confié à un journaliste de notre rédaction. Jusqu’au moment où ils observaient la pause de midi, chaque camp campait sur sa position.

Le dialogue politique inter-guinéen a démarré le jeudi 22 septembre dernier sous de meilleurs auspices.

Les différents participants des tous les bords ont salué l’atmosphère de convivialité, de compréhension et de flexibilité, dans lequel se tiennent les débats.

Ce lundi 26 septembre 2016, ils devraient débattre de l’un des points clés inscrits à l’ordre du jour. C’est à dire des modalités d’applications de l’accord politique d’août 2015 et de toutes ses implications. Ces accords prévoyaient entre autres : L’indemnisation des victimes des violences aux manifestations politique, l’organisation des élections communales et locales, la réforme de la Loi sur la CENI, l’assainissement du fichier électoral.


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha