Bannière

Diaspora: La mésaventure d'une femme mariée


En Guinée, on ne connait pas la statistique normale des femmes issues dans des familles pauvres . Au quartier Yimbaya, dans la commune de Matoto, une jeune fille âgée de 14 ans vient d’être victime d'un mariage à distance. Elle est élève dans un lycée privé de la place. Que s'est il passé réellement dans la vie de cette pauvre lycéenne?

Votre quotidien à travers son Reporter Ibrahima Sory Camara a voulu voir clair.(Détails et témoignage).

" Elle s’appel KC. Elle est orpheline de père, elle vit avec sa maman biologique. Ses frais de scolarité sont payé par un jeune diplômé, Son nom Ibrahima. Le jeune a décidé de l'épousé mais il n'a pas d'emploi garanti, il est même sans emploi." Raconte un membre de la famille sous anonymat.

Malgré tout, la fille à donner son accord, elle était prête a épousé le monsieur. Malheureusement l'espoir va se brisé, à la place de illusion, la désillusion s'installe. Ainsi le calvaire de la fille commence.

Sa maman n'ayant aucun moyen tombe sur le charme d'un jeune qui vit en Europe. Pour des raisons mercantilistes, la pauvre maman se lance dans l'eau ,oubliant toutes les conséquences que cela pourraient engendrée sur la vie de sa fille .

Pourtant elle avait bénéficié aussi le soutien du jeune Ibrahima de plusieurs années. Cette longue attente et d’assistance soigneusement planifier par le jeune diplômé sans emploi se transforme en néant. le prétendant est donc désemparé. La maman elle, reste catégorique «Ma fille va se marier et aller en Europe. » prévient-elle

Durant tout ce temps, la fille n'était pas encore informé de la nouvelle de sa nouvelle fiançailles. C'est à son retour de l’école qu'elle aperçoit sa maman toute joyeuse, elle lui pose la question « pourquoi est tu si herseuse maman aujourd’hui ? la réponse n'a pas tarder Maman répond, ma fille, j’ai eu un mari riche pour toi et qui vit en Europe et après votre mariage vous irez ensemble en Europe. La fille est surprise, elle se montre touchée profondément . ‘’Quoi maman ? s'exclame t-elle? je suis censée être épouser par mon pauvre fiancé Ibrahima, tu te rappelles que c’est lui qui paie mes études depuis le décès de mon papa et il est toujours là pour nous dans les bons et mauvais moments.

Qu’il aille se faire voir cet Ibrahima , a partir d’aujourd’hui j’ai changé d’avis, soit tu épouses ce Diaspo soit tu ne m’adresses plus la parole, moi j’ai quelqu’un qui va nous sortir de cette misère et toi tu refuses tu es vraiment maudite toi. Rétorque la maman.

C’est ainsi qu’elle s’est vue forcé d’accepter la proposition de sa mère ».


Dès après son mariage avec le jeune aventurier elle à été contrainte d’arrêter les cours pour se rendre en Europe avec son époux .Peu de temps après, se succèdent souffrances et désolations à l’étranger, la jeune fille découvre un mari spécialisé dans le trafic de drogue, un coureur de jupon. L’homme avait des maitresses ça et là, il découchait souvent et était très violent. Témoigne l'interlocuteur.

Un matin la police surprend son mari entrain de vendre de la drogue, ‘’la cocaïne’’ précise t-il. L’infortuné sera ainsi jeter en prison.

Le domicile fut perquisitionné, la pauvre dame arrêtée, jugée et condamnée en prison pour un long temps .Au but de l' année 2017, elle perd sa vie. Quant à sa mère elle est restée sans aucune nouvelle de sa fille même son corps elle ne le verra pas.

En janvier dernier un Mr qui connaissait cette histoire rencontre la malheureuse maman et lui raconte la scène, elle n'a pas cru, elle s’est mise a en parler dans les quartiers partout où elle passe. Jusqu’ à présent elle ne veut pas admettre ce destin tragique de sa fille pourtant responsable en grande partie de cette mésaventure.


Affaire à suivre.

Camara Ibrahima Sory 664478635

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha