Bannière

Direction Nationale des Impôts : Quand chiffres et reformes riment


La Guinée pourrait bien devenir un pays à revenu intermédiaire à l’horizon 2035. Les autorités à travers la direction nationale des Impôts, ont bien cette ambition et des avancées considérables sont enregistrées dans le cadre de l’atteinte de cet objectif. Les chiffres issus des résultats des réformes entreprises par la DNI en disent long.

Le chef de l’Etat guinéen Professeur Alpha Condé n’aura eu tort en portant à la tête de la direction Nationale des Impôt Monsieur Aboubacar Makissa Camara. Depuis sa nomination, l’homme se montre plus qu’engagé à jouer sa partition pour faire de la Guinée un Etat ou les devoirs des citoyens en terme de taxes, deviennent plus tard leur droit. Un engagement qui naturellement n’a su rester sans résultat.

Au début de l’année 2016, Il a été assigné à la direction Nationale des Impôt, une prévision de plus 4455 milliards de francs guinéens. A la date du 31 décembre de la même année, la DNI accomplit cette mission avec un taux de dépassement de 2% soit plus de 86mille milliardsde francs guinéens. Pour chaque mois de l’année qui s’est écoulée, nos enquêtes nous révèlent que les réalisations sont restées supérieurs aux prévisions. Les experts dans le domaine économique qui s’intéressent au fonction de cette boite, estiment à 2milliards de nos francs au minimum, les progrès mensuellement enregistrés s’agissant des encaissements du précompte 50% TVA. Des chiffres qui collent parfaitement au rapport annuel de ladite direction sur ses activités réalisées au cours de cette même année 2016. Les encaissements sur la taxe minière eux ont eu un progrès de 5milliarGNF et 8milliard GNF sur le TVA toujours dans le domaine minier.

Au premier semestre de 2016 déjà, les couleurs s’étaient pourtant annoncées avec la réalisation des 54% des recettes qui étaient attendues, et l’atteinte à 99% en juin de ladite année, des prévisions concernant le premier acompte l’impôt sur société. Aux dires des économistes, ces chiffres démontrent une performance qui reste nettement supérieurs à celle de 2015 pendant cette même période.

Pour le directeur National des Impôt, Aboubacar Makissa Camara, ses résultats ne sont que le concours de ces collaborateurs et le fruit de la confiance que le chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé, a su porter en sa personne.

Alou Saran Yombouno et Younoussa Sylla
Tél:662 322 478 / 628 102 603


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha