Bannière

Enseignement supérieur : six (6) étudiants guinéens bénéficient des bourses d’études pour le Cameroun


Il s’agit des étudiants des institutions de l’Enseignement supérieur public de Labé, de Mamou, de Gamal Abdel Nasser et de Général Lansana Conté de Sonfonia, dans les filières de l’Ingénierie et de l’Economie-Gestion, à travers le financement de la banque ‘’Afriland First Bank’’.

Selon le responsable de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, c’est une initiative qui est mise en place pour offrir des bourses d’études aux étudiants guinéens dans un institut camerounais. « Nous avons choisi les dix premiers des universités concernées pour ce concours », a déclaré Ministre Abdoulaye Yéro Baldé, lors de la remise de ces bourses d’études, le lundi dernier.

Pour le directeur général d’Afriland First Bank, Guy Laurent FONDJO, ce projet consiste à participer à l’édification de la Guinée, c’est pourquoi sa banque a décidé d’offrir des bourses aux étudiants guinéens : «Nous avons pensé qu’il était mieux de faire cela. Au lieu de distribuer de l’argent aux jeunes guinéens, il est mieux d’investir dans leur formation, c’est-à-dire investir dans leur devenir ou dans leur avenir. Nous avons donc demandé et obtenu de l’aide du gouvernement, cette possibilité de pouvoir apporter notre petite pierre à l’édification de la nation guinéenne à travers ses bourses de formation qui ne sont qu’une première étape d’un processus qui devra être continuel. »

Dans le cadre du déroulement de ce concours et dans toute la transparence, l’institut camerounais qui recevra ces étudiants guinéens a dépêché à Conakry un de ses cadres qui a donné sans doute son avis par rapport à ce projet « C’est la première fois que l’Institut PKFokam va délocaliser un concours d’entrée. La Guinée n’a pas été choisie au hasard. Il y a des critères auxquels la Guinée répondait », a souligné, le vice-doyen de la faculté de l’Economie et de la Science du Management, Dr Jean Paul TCHUENTE.

A rappeler que cette première étape a enregistré six étudiants en ingénierie et Economie-Gestion, pour aller suivre la formation à l’Institut d’Excellence PKFokam de Yaoundé au Cameroun. Donc au total, ils sont quatre ingénieurs et deux économistes ayant réussi le concours. Parmi eux, ceux qui prouveront leurs compétences au Cameroun pourront suivre des formations en Chine, aux Etats-Unis, en Master Business Administration (MBA).

Camara Ibrahima Sory


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha