Bannière

Entrepreneuriat féminin : Une préoccupation de AWEP-Guinée


Conakry, le 11 juillet 2016, le Programme des Femmes Africaines pour l’Entreprenariat en Guinée, en partenariats avec l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique, ont animé une conférence conjointe ce lundi à Coléah pour présenter les activités d’AWEP et les avantages qu’il apporte dans le domaine de l’entreprenariat féminin en Guinée.
Ce programme a été initié en juillet 2010 par les services de Mme Hillary Clinton, ex-secrétaire d’Etat américaine. C’est pourquoi cet organisme est placé sous sa tutelle dans le cadre du renforcement des capacité de la gente féminine au niveau planétaire.
Selon la coordinatrice de cette ONG, Dr Saran Keita, ce programme a pour objectif d’aider les femmes entrepreneures de l’Afrique Subsaharienne à mettre en place des opportunités permettant d'accroitre leurs activités génératrices de revenus: « L’objectif, c’est de faire connaitre AWEP-Guinée, et faire connaitre ce qu’elle peut offrir aux femmes comme opportunité pour pouvoir grandir l’entreprenariat féminin surtout en Guinée. Il ne s’agit pas d’avoir beaucoup d’argent, mais il s’agit d’avoir les bonnes initiatives. C’est pourquoi AWEP a des initiatives désormais qui peuvent faire profiter toutes les femmes à réaliser leur rêve», a-t- elle expliqué.
Parlant des avantages que AWEP pourra apporter aux femmes guinéennes, Dr Saran Keita ajoutera ceci « AWEP peut apporter aux femmes beaucoup de choses. Elle donnera la formation sur la création des entreprises et l’encadrement des femmes dans leurs activités génératrices de revenu. Il offre aussi l’opportunité d’exporter les produits vers les Etats Unis à travers AGOA et AWEP. Et depuis 2011, on a l’opportunité d’envoyer une ou deux femmes aux Etats-Unis pour suivre les formations en entreprenariat féminin », a-t-elle dit.
Pour sa part, le représentant de l’ambassade des USA en Guinée, Mr David Kierski, a affirmé que AGOA ( African Grown Opportunités Act) est créé dans le même but de soutenir les projets des femmes africaines dans l’entreprenariat. Elles peuvent profiter des expériences de voyage pour la formation aux USA pendant trois semaines pour apprendre comment créer une entreprise.
En fin, on rappelle que l’AGOA est la concrétisation des aspirations des Etats-Unis et de l’Afrique Subsaharienne qui prévoit d’importantes opportunités pour les pays remplissant les conditions pour changer fondamentalement la structure des économies bénéficiaires.
SYLLA

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha