Bannière

Euro 2016 : Marseille a fait la fête, après la victoire de la France sur l'Allemagne


La nuit a été courte à Marseille, où les cordes vocales des supporters sont certainement amoindries après la demi-finale historique de la veille. L’explosion de joie au coup de sifflet final a été proportionnelle à l’enjeu : une place en finale d’un Euro à domicile.

Longtemps contrariante pour les Bleus, l’histoire footballistique franco-allemande a pris un tout autre tournant jeudi dans une demi-finale mémorable. Dans la fan zone marseillaise, ce sont plusieurs dizaines de milliers de personnes qui se sont sautées dans les bras spontanément sans être sûres de se connaître.

Au Stade Vélodrome et partout ailleurs, les cris et les chants (« on est en finale ! » ou encore « auf Wiedersehen ! » - « au revoir » à l’intention des supporters allemands) ont émaillé la soirée des supporters français.

Tout ce petit monde s‘est ensuite retrouvé dans les rues avec des fumigènes agités à la pelle. Une exubérance totale durant laquelle les supporters des Bleus ont cherché à escalader tout ce qu’ils pouvaient, des statues aux panneaux de signalisation, en passant par une camionnette de chantier.

Sur la route, la clameur était aussi visible entre les conducteurs debout sur leur klaxon et les passagers agitant leur drapeau aux fenêtres.

Heureusement, les supporters ne se sont pas encore jetés dans le vieux port ! Et pour cause, il faut en garder en réserve pour la finale de dimanche face au Portugal. L’occasion de confirmer ce bel élan sportif et de faire vivre une nouvelle soirée de fureur au peuple français.

Avec rfi

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha