Bannière

Fonction publique : point sur la situation des personnes non prises en charge


Conakry, le 20 septembre 2016, le chef de Cabinet du ministère de la fonction publique, Mohamed Traoré, a apporté un droit de réponse à la campagne de dénigrement sur sa personne faisant l’objet d’un cantique dans la cité, il y a quelques jours. Il s’agit des 5565 individus engagés à la fonction publique depuis 2005, mais jusque là non pris en charge par le département. D’ailleurs ces derniers ont récemment manifesté leur mécontentement en vue de leur prise en charge effective.

A cet effet, M. Mohamed Traoré, a indiqué dans son intervention qu’une commission a été mise en place pour vérifier l’authenticité des arrêtés et des diplômes « cette commission a travaillé, elle est en voie de présenter son rapport, ça fait qu’aujourd’hui beaucoup son entrain de s’agiter sur ce dossier ». dit-il.

Il estime que dans ce premier travail qui a été fait, il y a énormément de faux diplômes et de faux arrêtés, « nous avons envoyé des gens qui sont allés université par université pour vérifier avec les autorités universitaires. Ils ont mis même les cachets dessus pour montrer que c’est des faux diplômes » précise le chef de Cabinet.

Pour lui, tous ceux qui savent qu’ils ont de bon arrêté et qu’ils ont de très bons diplômes, sont tranquilles parce que, dit-il, au bout du compte, quand le travaille va être fait et présenté, la solution sera trouvée. « Maintenant ceux qui savent qu’ils ont de faux arrêtés, des faux diplômes ils sont entrain de s’agiter »

Pour finir, M. Mohamed Traoré a fait entendre : « Le ministre a engagé ces actions et le travaille qui m’a été confié je le mènerais jusqu’au bout et je rendrais compte à qui de droit… je ne comprends pas pour quoi on peut s’opposer à un contrôle de diplôme et d’arrêté. Quand on a les bons diplômes, on reste serein »

Mohamed Soumah pour kibarounews.com

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha