Bannière

Funérailles : le disparu de la CENI, Maxim Kaliva Koivogui, sera inhumé ce vendredi à son domicile


Né le 14 mai 1957 à Kolouma dans la préfecture de Macenta, Maxim Kaliva Koivogui a été appelé par le tout puisant Dieu le lundi 28 novembre 2016 à la Clinique Pasteur de Conakry, des suites de courte maladie.

Son corps a été exposé ce vendredi 2 décembre au palais du peuple où plusieurs personnalités du pays sont venues rendre le dernier hommage.

Parlant au nom des commissaires de la CENI, Pathé Dieng a rappelé d’abord les autres tristes événements qui ont affecté amertument le département de la Commission Electorale Nationale Indépendante. Il s’agit de Yaya Kann, de Dr. Ibrahima Diallo, à cela s’ajoute aujourd’hui l’infatigable regretté, Maxim Kaliva Koivogui.

Selon lui, c’était un homme qui ne s’est jamais décourage au moment difficile, humble de paix surtout un infatigable dans son métier. C’est une disparation grave dans la mémoire de l’institution et du peuple de Guinée et au moment même qu’on achemine vers les élections communales et communautaires.

Maxim Kaliva Koivogui s’est éteint à l’âge de 58 ans, laissant derrière lui 9 enfants et 2 veuves. Il sera inhumé à son domicile à Koloma dans la commune de Ratoma entre Bambeto et l’aéroport.
Il est à noter que ce chevronné cadre a servi le pays avant de tomber avec l’arme en main.

A cet effet, la Direction du site KIBAROU présente ses sincères condoléances à la famille éplorée. Que l'âme de l'illustre disparu repose en paix. Amen !



Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha