Bannière
Bannière

Gouvernorat de la ville de Conakry : Général Mathurin Bangoura face à son premier bilan


Après cinq (5) mois à la tête du gouvernorat de la ville de Conakry, le gouverneur Mathurin Bangoura était face à la presse le lundi pour dévoiler le bilan de sa gestion qu’il considère déjà positif.

Le général de l’armée, mais aussi de la ville de Conakry s’est d’abord attaqué à la question concernant l’assainissement de la capitale. A cet effet, il a déploré de fait qu’il n’a pas encore reçu de budget pouvant lui permettre de mener à bien ce projet qu’il considère comme une priorité « Le gouverneur n’est pas pour seulement rendre la ville propre. C’est pour cela que je vous dis qu’on n’est pas un gouverneur d’assainissement, mais un gouverneur du développement. Contrairement à ce que beaucoup pensent, le gouvernorat n’a pas un budget dédié à l’assainissement de la ville de Conakry. »

Parlant des actions de lutte contre l’occupation des voies publiques, le gouverneur s’est réjoui d’avoir dégagé l’axe Tombo-Nienguéma et l’instauration des espaces verts et des panneaux solaires. « Nous avons commencé à mettre en place des espaces verts au niveau de tous les ronds-points à Kaloum, Matam, Ratoma et Matoto. Ces travaux sont en train d’être effectués »

Selon lui, une commission est mise en place et devrait commencer cette semaine une compagne de sensibilisation pour la propriété de la ville. Ensuite, la relance de la police communale et la naissance d’une police verte après la campagne de sensibilisation, ajoute le gouverneur Mathurin. Ces deux corps, dit-il, entreront en fonction dès le 1er octobre prochain et couvriront presque toute la ville.

Pour lui, la Guinée ne dispose pas encore d’instrument juridique cadrant la pression de personnes qui salissent la ville. Toutefois, au niveau des grands ronds-points, des poubelles seront installées partout et procédera à la création de huit (8) structures de jeunesse pour faire appel aux très petites entreprises à travers les différentes communes de Conakry qui évoluent dans le cadre de curage des caniveaux.
« Vous avez constatez que sur le long de l’autoroute, nous sommes en train de faire des parkings, nous allons mettre en place des toilettes publiques », a-t-il conclu.

Camara Ibrahima Sory pour kibarounews.com

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha