Bannière
Bannière

Guinée-Bissau : un nouveau gouvernement de 24 ministres et 13 secrétaires d’État


Un nouveau gouvernement a été nommé lundi 12 décembre, plus de trois semaines après la nomination d'Umaro Sissoco Embalo au poste de Premier ministre par le président José Mário Vaz.

Le nouveau gouvernement est composé de 37 membres : vingt-quatre ministres et treize secrétaires d’État. Parmi eux, le secrétaire général du Parti de la rénovation sociale (PRS), première force de l’opposition, Florentino Mendes Pereira, de nouveau nommé Ministre d’État, de l’Énergie et de l’Industrie.

Botché Candé, membre du précédant gouvernement de Baciro Dja, est lui aussi maintenu au ministère de l’Intérieur. Même chose pour Eduardo Costa Sanha, reconduit à la Défense. Quant à Jorge Malu, poids lourd du PRS qui occupe une place de choix dans ce nouveau gouvernement, il fait son entrée au ministère des Affaires étrangères.

Effectif pléthorique

Seulement cinq femmes – toutes secrétaires d’État – font partie de la nouvelle équipe gouvernementale censée mettre en œuvre l’accord de Conakry. Ce texte, signé le 14 octobre dernier sous l’égide d’Alpha Condé pour trouver une sortie à la crise politique que connaît la Guinée-Bissau, prévoyait la nomination d’un Premier ministre de consensus.

Mais juste après la nomination d’Umaro Sissoco Embalo à la primature, le parti majoritaire, le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), faisait déjà savoir qu’il rejetait le nouveau Premier ministre. Dès lundi, l’ex-parti unique critiquait par ailleurs le nouveau gouvernement, jugeant son effectif trop pléthorique.

JA

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha