Bannière

Guinée: S.O.S pour le grand palais du peuple de Conakry


Le grand palais du peuple de Conakry, l’un des premiers édifices construits sous la Guinée indépendante, se trouve actuellement dans un état de délabrement total. Cette bâtisse abrite le siège de l’Assemblée Nationale guinéenne, ainsi que les grandes rencontres politiques et culturelles où même les autorités guinéennes prennent part. De nos jours, cette maison est dans un état piteux. Sa salle de congrès, qui sert de spectacle pour les évènements, est laissée pour contre. Les fauteuils qui servent de places pour les spectateurs sont déchirés. Tout cela se commet sous l’œil vigilant de son administrateur général qui se démarque, disons, de toute responsabilité.

Il ne se passe pas un mois sans que le Président de la République ou des membres de son gouvernement ne participe à une rencontre au palais. Le dernier en date est le lancement officiel de la semaine de la citoyenneté et de la paix. Le palais du peuple de Conakry, à l’image de la plupart des édifices publics du pays, a perdu son lustre d’antan. On se croirait dans un champ de ruine en y rentrant pour la première fois.

Dans la salle des congrès où se déroulent les spectacles, peu de sièges résistent encore à l’usure. En plus de ne pas avoir où s’assoir, ce qu’il faut aussi demander à Dieu de vous en épargner, c’est être pris de court par une diarrhée qui va vous forcer à aller chaque fois aux toilettes. Des sanitaires, il n’y en a pas. A quoi a servi la dernière rénovation si les simples sanitaires sont en panne ou inexistante ? Excepté le côté de l’hémicycle, la salle du 28 septembre et la salle des actes, le palais du peuple de Conakry qui fait office de palais de la culture depuis sa construction n’est pas entretenu.

Contrairement au lancement de cette première édition le mardi dernier en guinée le 1èr au 7 novembre 2016 de chaque année désormais, la clôturé à eu lieu hier mardi 08 novembre 2016,au palais du peuple, sous la haute présidence du président de la république qui a prit part a cette cérémonie qui marque la fin de la semaine de la citoyenneté, mais c’était dans la honte nationale qui ne dit pas son nom, dès le matin les jeunes sont venus des tous le coins de Conakry pour y participer dans la salle des congres du palis du peuple qui abritait cette cérémonie en présence des représentants des institutions en poste à Conakry. Mais au cours de cette clôture, tous les regards étaient porté sur l’état du palais du peuple qui est actuellement dans état pitoyable, coupure du courant dans la salle parfois, les chaises cachées, l’odeur très remonté, manque des sonorisation pour les activités mais surtout la chaleur qui empêchait les grandes personnalités dans cette salle, dont toutes ces grandes personnalités étaient obligées d’utilisé les eventailles en l’aire par la chaleur, certaines même ont boudés la salle pour aller car la chaleur et l’odeur étaient trop frappant dans cette salle, sauf le président qui était ventilé seulement. La question qu’on se pose est que l’argent qui rentre au palais comment les responsables utilisent avec ses complices ? Ce sont ces questions qui méritent d’être à la foulée de tout le monde.

A rappeler que lundi 18 Avril, 2016, toutes les activités du palais étaient arrêtées par manque de courant pendant 72 heures. El Mory Diabaté, l’administrateur général du palais du peuple, ne fait rien de ce côté depuis son arrivée à la tête de cette institution.

Camara Ibrahima sory, pour kibarounews.com





Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha