Bannière

Guinée : Le Médiateur de la République fait le tour des Universités de la Capitale


Le médiateur de la République Général Facinet TOURE a entamé le tour dans les différentes Institutions d’enseignements Supérieur du pays. Ce vendredi 17 Mars, il était à l’Université Roi Mohamed 6 de Conakry. Objectif, parler de son rôle et du fonctionnement de son Institution.

S’adressant à sa cible, Facinet TOURE a parlé du rôle et de la vocation du médiateur, son statut et le privilège que cette fonction peut avoir, avant de faire comprendre que « Le médiateur de la République est là pour tous les citoyens Guinéens. Bientôt, nous allons nous faire représenter à tous les niveaux. Au niveau des départements ministériels, au niveau des régions, aux niveau des préfectures, jusqu’au sous-préfectures. Donc le peuple saura que nous sommes là pour tout le monde».

Et d’ajouter « Mon souci majeur c’est vous, c’est pourquoi j’insiste il faut vous former. La formation aujourd’hui elle est facile, vous avez l’internet, vous tapez à un bouton vous avez tout. Mon souci c’est de vous voir qualifier, pour que partout on vous choisi avant de choisir les autres ». A-t-il souhaité.

Pour la circonstance, le Fondateur de l’Université Roi Mohamed 6 M.Richard s’est réjouit de la visite du médiateur avant de dire « le problème que nous avons en Guinée, les gens ne veulent pas pardonnée. Chacun doit accepter de pardonner. Si on continue toujours de revenir en arrière sur le passé. C’est vrai ya eu beaucoup de victimes. Certains leurs parents ont été accusés et emprisonner. Mais acceptez de pardonner.

Et de continuer « Le médiateur qu’il continue toujours à se battre et à forcer la main à toutes les autorités et à toute la population Guinéenne pour qu’il soit entendu, et notre pays qu’il y’ai maintenant de la vrai réconciliation qu’on se donne les mains afin de prendre un élan de progression».

Et de terminer il responsabilise les hommes des medias« La Presse aussi à un rôle très important à joué, mais en écoutant les Radios vous comprendrez directement que certains journalistes continu toujours d’alimenter les débats politiques dans la cité. En écoutant les gens vous comprenez vraiment que leurs appartenance ethnique est lié à leur appartenance politique. Il faut essayez de jouer à l’apaisement. C’est vous la Presse qui devez évitez cela».A t-il conseillé aux journalistes.

Hamdjata NDiaye

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha