Bannière

Guinée: ‘’Ma sortie éducative’’ou la novelle aventure de l’ONG ‘’la croisière littéraire de Guinée’’


A Travers un point de presse animé à la maison commune des journalistes le jeudi 16 Mars à Coléah, l’ONG ‘’la croisière littéraire de Guinée’’ à parlé de sa première édition dénommée ‘’Ma sortie éducative’’. Ce, c’est en prélude de Conakry Capitale Mondiale du livre 2017 qui se tiendra en Avril prochain en Guinée. Des activités de découvertes destinées aux écoles primaires une manière de développer de façon pratique leur connaissance de la nation.
Dans son intervention, Madame Saran DIABY Fondatrice et Présidente de ladite ONG dira explique la mission de ‘’la croisière littéraire de Guinée’’. « Cette ONG est créée en Mai 2015. Elle œuvre dans le domaine de l’éducation. Avec pour objectif redynamiser et moderniser le système éducatif Guinéen. Avec des projets qui s’inscrivent dans l’émancipation de la petite enfance. En plus de nos activités habituelles, l’initiation de l’enfant à la lecture, mais aussi dans les pratiques artistiques. Cette année Nous rajoutons un volet découverte, c’est un programme très riche».

Parlant du projet ‘’Ma sortie éducative ‘’, dame Saran DIABY laisse entendre ceci : « Ma sortie éducative est un programme extrascolaire, destiné aux élèves des écoles primaires, mais plutôt des écoles privées à la découverte des sites institutionnels du pays. Ces activités permettront aux enfants de développer de façon pratique leur connaissance de la République et les amener à les respecter. C’est également inculquer la notion de la recherche et de la découverte. Aussi aller à la découverte des patrimoines culturels, faire la rencontre des personnalités à la tête des institutions qui partageront avec eux l’historique des ces institutions, leurs rôles et leurs fonctionnements».

Le secrétaire de l’ONG, Bangaly Keita, a donné le programme de leur activité : « Nous avons quatre(4) sites à visiter notamment, l’Assemblée nationale, ce jeudi, le samedi la RTG, le Mardi la cour suprême et au delà aussi ce n’est pas seulement ces lieux que nous ferons visiter aux enfants, il y a plein d’autres lieux comme le palais Sékhoutouréya, le musée national et tant d’autres».

Le Directeur de la Citoyenneté, Nfamara CAMARA , ajoutera ceci : « La porte d’entrée pour nous Ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, c’est justement c’est cette question de connaissance des institutions, parce que nous estimons la connaissance des institutions comme un maillon important du processus de construction d’une citoyenneté. Donc ces enfants ne pourront pas respecter ces institutions s’ils ne les connaissent pas. Il faudrait que les enfants connaissent afin de s’informer sur le processus de démocratie que nous entamons. Aujourd’hui, nous savons tous qu’en Guinée, que Cette problématique de la citoyenneté, tout les Guinéens sont d’accord que ça ne va pas. Donc si nous nous avons perdu l’idée, c’est de faire en sorte que les enfants perçoivent cette citoyenneté comme un élément essentiel pour notre processus de développement» a-t-il conclu.

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha