Bannière

Guinée : des « Assises des jeunes de Guinée » prévues du 4 au 8 avril 2017 à Mamou


La préfecture de Mamou abritera du 4 au 8 avril 2017 les premières ‘’Assises des jeunes de Guinée’’. Un projet qui a été lancé ce jeudi 20 janvier 2017 à Conakry, par une cinquantaine de jeunes associations guinéennes. L’objectif sera de discuter des problématiques liées à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et de la lutte contre les travers sociaux.

Pendant quatre jours, une cinquantaine d’ONG guinéennes se réuniront du 4 au 8 avril 2027 à Mamou autour du thème « Jeunes d’aujourd’hui vers quelle société de demain ». Cette rencontre sera l’occasion de créer un espace d’échange d’informations sur la place et la responsabilité des jeunes, des défis et des perspectives.

« Cet évènement constitue l’aboutissement d’un travail collectif considérable, entrepris dans l’année 2016. Les jeunes guinéens ayant compris la nécessité de conjuguer leurs efforts pour le problème de la Guinée se sont constitués à un collectif pour organiser des assises des jeunes de Guinée. Un projet à but non lucratif qui a pour objet d’organiser des tables rondes de sensibilisation à grande échelle auprès des populations et d’autres acteurs sur les concepts jeunes guinéens , place, responsabilité , défis et perspectives, pendant quatre jours dans la région administrative de Mamou », notifie, le coordinateur du projet, Mamadou Adama Barry.

Présent, le représentant du ministre de la jeunesse à la cérémonie, Moussa Condé, a eu d’abord le droit de remercier les initiateurs pour tout le travail abattu. Le conseiller du ministre a invité la jeunesse surtout à la formation pour avoir une compétence sur le terrain. « Je me dois de remercier les initiateurs. Une cinquantaine de jeunes associations se sont donné ce grand rendez-vous pour débattre toutes les questions les concernant. C’est bien. Mais, j’appelle d’abord les jeunes guinéens à se former. Nous sommes dans un monde en compétition. On peut écrire des milliers de projets, et il faut que ces projets soient bancables. Mais pour que cela se fasse, il faudrait être compétent et excellent », lance, le conseiller personnel du ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes.

Sylla Younoussa

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha