Bannière
Bannière

Guinée : la mise en place d’une plateforme de concertation du secteur privé guinéen


Ce mercredi, 15 février 2017, le ministre de l’industrie, des PME et de la Promotion du secteur privé a rencontré à Conakry des cadres des départements ministériels guinéens, du secteur privé et des partenaires au développement. L’objectif était de s’entretenir avec ces derniers sur la mise en place d’une plateforme de concertation du secteur privé guinéen.

D’entrée de jeu, le ministre de l’industrie, des PME et de la promotion du secteur privé, Boubacar Barry, a pris la parole pour d’abord remercier les invités pour leur mobilisation. Ainsi, dans le même contexte, il a indiqué que cette rencontre sera l’occasion de former une équipe de réflexion qui va consolider les réformes indispensables à l’amélioration du climat des affaires pour le développement du secteur privé.

« C’est une rencontre d’échange entre les personnes qui ont été désignées par leurs départements pour se connaitre, ensuite connaitre la fonction de cette initiative. Vous savez, depuis un certain temps, un ensemble de structures est entrain d’être mis en place pour créer une plateforme de dialogue de concertation et d’échange. La structuration de cette plateforme doit définir les différents cadres. C'est-à-dire, un cadre public, un cadre privé et un cadre représentatif de la société civile. Donc, nous sommes en phase de la mise en place du comité public de réforme », a-t-il notifié.

Pour le représentant du groupe de la banque mondial, Rachidi Radji, cette initiative est à saluer. A ce titre, il a pris l’engagement au nom de sa structure pour la mise en pratique des recommandations issues de ce projet. « C’est un maillon d’un dispositif important que la Guinée a pensé mettre en place pour renforcer le dialogue du secteur public-privé. La banque mondiale soutient cette initiative depuis deux ans. Nous sommes heureux pour la mise en place de ce comité. Donc, nous allons continuer à financer ce projet ».

Monsieur Boubacar Diop, Coordinateur du secrétariat du dialogue permanent public-privé, précise ceci : « Il est bon de notifier pour ne pas faire l’amalgame. Il y a ce qu’on appelle la plateforme publique-Privée, qui est la représentativité du ministère porteur de croissance et de service technique de l’Etat qui constitue la ‘’Plateforme publique’’. Et la cérémonie d’aujourd’hui, c’est la plateforme publique qui a été mise en place par le ministre de l’industrie des PME et de la Promotion du secteur privé en rapport avec le groupe de la banque mondiale », dit-il.

Pour finir, on rappelle que cette plateforme (PCSPG) est née de la volonté du gouvernement guinéen de formaliser la représentativité du secteur privé guinéen. Ce processus de formalisation est financé par le Groupe de la Banque Mondiale. Avec la participation de 19 ministères et services techniques, elle se fixe pour objectif du renforcement de l’environnement des affaires et du secteur privé en Guinée.

Younoussa Sylla ; pour kibarou.net

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha