Bannière
Bannière

Guinée : le gouvernement condamne des actes d’incivisme récurrents dans la vie nationale (Conseil des ministres)


Le Conseil des Ministres, réuni ce vendredi 27 janvier 2017, sous la présidence de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Professeur Alpha Condé, a adopté une résolution spéciale contre les actes d’incivisme récurrents observés ces derniers temps dans la vie nationale.

En effet, le Gouvernement de la République de Guinée a fait le constat que des citoyens, en négation de la justice et du droit établis, ainsi qu’au mépris de nos principes traditionnels, se rendent justice en dehors de tout cadre légal. Des manifestations non autorisées qui dégénèrent souvent en violences sont de plus en plus souvent organisées et tenues. Des violences et voies de fait sur les citoyens et agents de maintien d’ordre sont également régulièrement observées.

Ces comportements sont manifestement adoptés pour faire pression sur les pouvoirs publics et/ou des entités privées afin d’obtenir des avantages ou autres mesures dérogatoires à la norme ou à la Loi.

Ces actes irresponsables ont récemment dégénéré au point d’endommager gravement, une nouvelle fois, des bâtiments publics et des véhicules dont celui d’une représentation diplomatique.

A cet égard, et dans le souci de rétablir l’ordre public et de préserver la quiétude dans le pays, le Conseil des Ministres a instruit les Ministères concernés de prendre toutes les dispositions qui s’imposent, afin:

1. Que des enquêtes soient systématiquement menées pour retrouver les auteurs et commanditaires de manifestations illégales ;

2. Que les auteurs et commanditaires des violences soient systématiquement poursuivis dans les conditions prévues par la Loi ;

3. Que les dégâts enregistrés lors de ces manifestations illégales soient systématiquement réparés ou indemnisés par leurs auteurs.

Le Gouvernement attire l’attention des parents sur les risques auxquels s’exposent leurs enfants en prenant part à des revendications illégales et totalement opposées à leurs intérêts. Ils sont invités à faire preuve de discernement et de responsabilité.

Le Gouvernement rappelle qu’il n’existe aucune situation conflictuelle qui ne soit prise en charge par une disposition légale ou une institution de recours. Les revendications légitimes des différents corps socioprofessionnels sont toutes prises en compte dans le cadre de concertations qui se déroulent en toute responsabilité. Dès lors, rien ne peut justifier le recours à la rue et à la violence.

Le Gouvernement est convaincu que seule une attitude ferme, dans le strict respect de la Loi, dans toute sa rigueur, permettra de maintenir l’autorité de l’Etat au bénéfice de tous et de chacun et d’assurer la protection des libertés fondamentales des citoyens confiants en leurs droits et respectueux de leurs devoirs.

Force doit rester à la Loi.

Le Conseil des Ministres

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha