Bannière

Guinée : le port autonome de Conakry doté de nouveaux équipements modernes


Dans le cadre du renforcement des capacités de la mise en conformité, le port autonome de Conakry vient d’être doté de matériels de travail. Il s’agit de quatre navals et un bus de 30 places pour les travailleurs de la direction.

La remise a eu lié le vendredi 28 avril 2017 à Conakry en présence des hauts cadres de l’Etat et quelques représentants des institutions. L’honneur revenait au ministre des transports de présider cette cérémonie officielle.

Dans son discours, la directrice générale du port autonome Mme Keita Mahawa a tout d’abord fait savoir que leur arrivée trouve que le port était confronté à beaucoup de défis. « Le port était confronté à plusieurs défis entre autre : la déliquescence des unités navales, d’assistance aux navires, car seulement un remorqueur sur trois et une vedette de servitude sur trois, étaient opérationnels, toutes les autres étant immobilisées, soit pour panes importantes de moteurs ou de vétusté croissante. La nouvelle équipe s’est engagée dans un programme d’urgence d’acquisition de nouvelles vedettes de servitude et de réparation capitale des remorqueurs et vedettes. » A-t-elle cité

Prenant la parole, le ministre des transports Oyé Guilavogui a félicité la gestion de ces deux femmes qui, selon lui, il est l’une de plus proche structure en Guinée. « Je suis très heureux aujourd’hui, l’effort que ces deux femmes entaient de fournir pour rendre le port plus efficace avec plus de modernisation et développement ».

Depuis l’arrivée à la tête de cette institution, après avoir fait l’état de lieu de la gestion de cette époque, il y avait une dizaine de milliards de dettes dans les institutions bancaires, mais aujourd’hui toutes les dettes ont épongées. En plus le port tournait en anonymat, avec un seul remorqueur à Conakry. Aujourd’hui, y en a 3. En suite, elles se sont lancées dans un vaste programme d’infrastructure cette année.

« Bientôt nous allons procéder à la pause de la première pierre de la construction de deux édifices à 5 niveaux, chacun pour abriter le centre technique du port. Cela s’ajoute au lancement du plus gros projet que la Guinée n’a jamais connu. C’est le projet d’extension du côté-Est du port qui est financé à hauteur de 5millions de dollars qui sera placé donc le port de Conakry. C’est pour vous dire que le chef de l’Etat avait raison de mettre ces deux femmes à la tête de cette direction. La preuve est qu’aujourd’hui, nous allons participer la livraison de deux navires de surveillances et la livraison d’un bus pour faciliter la mobilité des travailleurs au port. Ces deux femmes placeront le port de Conakry parmi les meilleurs ports de la sous-région avant la fin du second mandat d’Alpha Condé », dit le ministre.

A rappeler que tous ces investissement ont été financés par les ressources propres du port et s’élèvent à 19 milliards 149 millions de francs guinéens. Donc plusieurs projets de développement initiés dans le cadre du renforcement des capacités, de la mise conformité du port de Conakry aux conventions sous régionales et internationales sur les transports maritime et terrestre sont prévus, ou en cours d’exécution.

Camara Ibrahima Sory




Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha