Bannière

Guinée : plus de quarante diplômés sans emploi ont reçu des attestations à la fin d’une formation à Conakry


Conakry, le 28 nov. 2016, un séminaire de formation a pris fin le samedi dernier dans les locaux de l’école supérieure du tourisme et de l’hôtellerie, au quartier Kipé dans la commune de Ratoma. Il a été organisé par Ibrahima Sory Camara, Assistant du ministre de la fonction publique, formateur principal, à l’intention des étudiants diplômés sans emploi, dans le but du renforcement de leurs capacités pour leur insertion socioprofessionnelle. Ainsi, plus de 40 participants ont suivi cette formation durant un mois sur 7 modules portant sur la gestion des ressources humaines, le leadership en gestion de communication, les techniques de rédaction administrative etc. … Au terme donc de la formation, les participants ont bénéficié des attestations qui vont à coût sûr leur permettre d’enrichir leur CV.

La dite cérémonie a été présidée par la Directrice de l’ESTH, Mme Kaba Fanta Touré, accompagnée de plusieurs membres de son institut. Dans son intervention, elle a mis l’accent particulier sur l’importance que revêt cette formation pour ces jeunes diplômés sans emplois.

« Cette formation est venue porter un plus pour le renforcement des capacités des étudiants diplômés sans emploi, en leur donnant des informations supplémentaires. Elle est importante compte tenu des modules qui ont été enseignés. Les étudiants ont appris comment se comporter dans une entreprise publique et savoir qu’est-ce qu’il faut faire. Comment se comporter envers les différentes personnalités et des différentes cultures. Et ce qu’il faut faire par rapport à l’éthique et à la déontologie administrative », rappelle, la directrice de l’ESTH, Mme Kaba Fanta Touré.


Quant à l’organisateur, Ibrahima Sory Camara, Formateur principal, lui, saisit d’abord l’occasion pour remercier le ministre de la fonction publique, avant de soutenir toute fois la volonté de ces jeunes pour la multiplication de la connaissance acquise.

« Je profite de cette opportunité pour encore une fois remercier le ministre de la fonction publique dans son engagement pour la sérénité et la reforme dans l’administration publique afin de donner une place à la jeunesse. C’est dans cette optique que je me suis sacrifié à titre volontaire de procéder à une restitution pour le renforcement des capacités des jeunes diplômés sans emploi pour leur insertion socioprofessionnelle. Je suis satisfait parce qu’il y a eu quarante septe personnes ont reçu la formation et ont bénéficié aujourd’hui des attestations de participation », dit-il. Avant d’ajouter « Mais, à l’occasion de cette formation, tellement que les cours ont été appréciés et compris par ces apprenants ils ont même eu l’idée de mettre en place une ONG dans le cadre de toujours procéder à la restitution de cette formation pas seulement à l’école supérieure du tourisme, mais aussi sur toute l’étendue du territoire national. Les modules ont porté sur la gestion des ressources humaines, l’administration publique dans sa globalité de fond et forme, il y a aussi le leadership en gestion de communication, la gestion de l’intégrité, le suivi et évaluation, les techniques de rédaction administrative qui leur permet d’ailleurs d’adresser des correspondances aux institutions à l’occasion des appels d’offre lancés par ces entreprises. Avec tout cela, je suis parti d’un constat de l’inadéquation entre la formation initiale universitaire et la vie professionnelle »

Cheick Mohamed Saliou, participant, pense que cette formation lui sera utile presque pour la vie. Cependant, il dit être fier de l’enseignement qui lui a été donné et qui lui permet aujourd’hui de rédiger les correspondances administratives vers les sociétés. « Je tiens à remercier la direction de l’école qui a mobilisé tous les moyens pour nous et mettre à notre disposition pour nous faire bénéficier de cette formation. Une formation qui nous a apporté et qui pourra nous apporter beaucoup de choses. Ça nous permet davantage de nous préparer dans la gestion administrative », a-t-il soutenu.

Younoussa Sylla

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha