Bannière Horizontale

Guinée: l'artiste Takana Zion libéré sous contrôle judiciaire


Le célèbre reggaeman guinéen Takana Zion interpellé par la gendarmerie nationale lors d’un attroupement "non autorisé" a recouvré sa liberté ce mercredi 26 juillet 2017.

Interrogé sur le sort qui était réservé à l’artiste guinéen, Maître Sidiki Berété a indiqué que son client rentre libre chez lui après 24 heures passées dans les locaux de la brigade de la recherche de la gendarmerie de Matam.


‘’Takana Zion rentre libre chez lui. Pour le moment il est sous contrôle judiciaire et il doit émarger au niveau du juge d’instruction deux fois dans la semaine (…), chaque Lundi et Vendredi. Il est accusé d’attroupement non autorisé sur la voie publique. Pour le moment l’enquête est en train d’être approfondie, après ce processus s’il bénéficie d’un non-lieu c’est bien ou bien on va à l’audience. Mon client passera la nuit aujourd’hui chez lui auprès de sa famille’’ nous a confié l’avocat.

Takana Zion et plusieurs autres artistes avaient décidé d’organiser ce mardi 25 juillet 2017 un carnaval pour dénoncer certaines tares du pouvoir actuel. Ce carnaval a été stoppé au centre-ville de la capitale guinéenne par les agents des forces de l’ordre qui ont dispersé les artistes et leurs acolytes à coup des bastons et d’interpellations.

Avec africaguinee, le titre engage kibarounews

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha