Bannière

Haute Autorité de la Communication : deux ans après, aucun commissaire n’est encore payé (témoignage)


Ils composent généralement des représentants des associations de presse et de structures de communication, à savoir l’AGEPI, l’URTELGUI, l’AGUIPEL… et qui seraient confrontés actuellement à une énorme difficulté suite au non payement de leurs salaires. Au total, ils sont 11 commissaires, en service depuis mars 2014 au compte de la HAC et qui ne seraient jusqu’à présent pas pris en charge par l’Etat guinéen.

Face à cette situation, l’un d’eux s’est confié à notre reporter pour expliquer le réel problème auquel ils sont confrontés « Nous travaillons dans des conditions difficiles. Depuis deux ans, nous sommes sans salaire. Donc, on demande à vous les médias de nous aider à régler cette situation. On travaille ici sans salaire, sauf les petites primes qu’ils nous donnent. On a plusieurs fois revendiqué mais aucun espoir. Et nous sommes des pères de familles, alors que cela crée des goûtes de quinines dans nos familles. Notre souhait aujourd’hui, est le départ de Martine Condé (Présidente de la HAC, ndlr) à la tête de cette institution », révèle ce commissaire.

A suivre...

Camara Ibrahima Sory pour kibarounews.com

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha