Bannière

Humanitaire : la Miss-Guinée 2016 vole au secours des enfants démunis


Après son sacre miss guinée 2016, Mademoiselle Safiatou Baldé s’est dit que le moment semble venu pour mettre sa couronne au service de son pays et de participer à l’émancipation de son environnement social. Tel est l’objectif de la présente activité qui s’est tenue ce mardi, 26 juillet 2016, à la Bluezone de Kaloum, à l’occasion du lacement officiel de son ONG dénommée ‘’Cœur d’ange’’.

A but non lucratif et à caractère apolitique, l’ONG ‘’Cœur d’ange’’ a pour objectif principal la promotion de l’éducation des enfants, l’alphabétisation des jeunes, la préservation et le respect des droits de l’enfant, la promotion de la paix et l’assistance aux personnes vulnerables.

A l’occasion donc de cette cérémonie, Mlle Safiatou Baldé, en compagnie de ses dauphines et des représentants du ministère de la culture, a procédé à la remise de dons de plusieurs matériels aux enfants défavorisés issus des orphelinats de la ville de Conakry. Ces dons sont composés entre autres de sacs de riz, de sucre, d’habits, de ballons et des matériels scolaires. « Je remercie tout ceux qui m’ont soutenue, de près ou de loin, pour le lancement de mon ONG. Notre objectif est de regrouper tous les enfants dont les parents manquent de moyens pour les encadrer », a-t-elle souligné.

Présent, le secrétaire général du ministère des sports, de la culture et des patrimoines historiques, Fodéba Histo Keira, remercie la donatrice pour son geste à l’endroit surtout des enfants qui constituent l’avenir de notre pays. « Je remercie la Miss pour son soutien et son engagement à l’éducation de notre jeunesse. …J’invite les guinéens et l’ensemble de la presse nationale à accompagner notre Miss pour la protection et l’éducation de notre jeunesse. Il n’y a pas de futur sans culture », soutient Histo Keita, S.G du ministère de la culture.

A rappeler que l’ONG ‘’Cœur d’ange’’ compte réaliser plusieurs activités au cours de l’année 2016. Il s’agira entre autres, la mise en place d’un centre de formation pour les filles, et une série de conférences sur la lutte contre la stigmatisation des guéris d’Ebola est en vue.

Sylla Youn


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha