Bannière

Insalubrité dans les milieux scolaires: les élèves de Sainte Marie assainissent leur école


Le vendredi dernier, les élèves de l’école Sainte Marie de Dixinn se sont mobilisés pour assainir leur école et les bordures de plage qui les séparent de la mer. Ils étaient en collaboration avec plusieurs ONG et activistes guinéens, telle que la FEDEP (Femme-Pouvoir et Développement) pour sa campagne ‘’SelfieDéchets’’ ; aussi ‘’Conakry Saine et Propre’’ et le GreenPeace Africa, une ONG internationale actuellement en séjour en Guinée. Ils ont été tous assistés de plusieurs jeunes volontaires impliqués dans l’assainissement de la capitale.

‘’Ça été une manière’’ comme disait un volontaire ‘’de ne plus attendre le gouvernement pour assainir les milieux scolaires’’. Comme pour dire que tout changement commence par l’éducation.

« A partir du moment où on sensibilise les enfants par l’éducation et par l’action, il y a de forte change qu’ils répètent tout ce qu’on fait. Et si on les laisse grandir dans les poubelles, ils vont comprendre que c’est normal de grandir dans les poubelles. Mais si on leur apprend que ce n’est pas bien, il faut faire tout pour que cela n’arrive pas, ils ne le feront pas », indique Mohamed Doumbouya, coordinateur de Conakry Saine et propre.

Pour Philippe Adekon de Greenpeace Africa, chargé de mobilisation pour la campagne océan, cette campagne est appelée l’espoir en Afrique de l’Ouest qui s’effectue dans six pays. Elle consiste à faire la surveillance maritime avec les communautés, les sociétés de surveillance en mer et les organisations de la société civile. Pour définir donc, il note que GreenPeace est une organisation environnementale mondiale, présent dans plus de quarante pays et plus de 120 bureaux à travers le monde.

A suivre…

Sylla Youn

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha