Bannière
Bannière

Journée des sages-femmes : Des ministres et sages-femmes récompensés pour leurs efforts


Conakry, le 12 juillet 2016, la Guinée a célébré, en différé, la journée internationale de la Sage-femme à travers l’ASFEGUI (Association des Sages-femmes de Guinée).

Le thème retenu pour cette année était « Les femmes et les nouveau-nés au cœur des pratiques de la sage-femme ». Cette 24ème édition vise à interpeller cette couche à plus de responsabilité dans la vie socio-sanitaire des femmes en Guinée.

Dans son discours de circonstance, Mme Adama Maniyan Condé, présidente de l’ASFEGUI, a précisé l’objectif de la rencontre en ces termes « Cette célébration est l’occasion de faire le bilan des réalisations, d’identifier les défis et de dresser les perspectives », dit-elle, avant d’ajouter : « Les sages-femmes de Guinée voudraient emboiter le pas à celles des autres pays de la sous-région afin de contribuer efficacement à la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour des objectifs de développement durable, en particulier l’objectif 3 : assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge par l’amélioration de la santé maternelle et infantile »

Elle a aussi indiqué que la Guinée a réalisé d’importants progrès, même si les défis à relever restent encore énormes et les indicateurs de santé maternelle demeurent encore préoccupants avec un ratio de décès maternels de 724 pour 100.000 naissances vivantes, des taux de mortalité néonatale à 33 pour 1000, infantile à 67 pour 1000 naissances vivantes (EDS IV2012).

Suite aux efforts du gouvernement, dans le cadre du recensement, le personnel de cette couche est passé au total 502 sages-femmes, dont les 2/3 sont à Conakry et dans les grandes villes. Par conséquent, le besoin est estimé à 1592 sages- femmes pour la période de 2011 à 2015, selon le document du plan stratégique de développement des ressources humaines en santé, détaillé par la présidente dans son allocution.

A rappeler qu’au cours de cette célébration, des prix et attestations ont été décernés à certains ministres et sages femmes pour leur implication dans la vie socio-sanitaire du pays.

Sylla Youn

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha