Bannière

La nouvelle année 2017 : Trois ministres en charge de l’éducation reçoivent les veux


C’était dans l’après-midi du vendredi 13 janvier 2016 à Conakry, les enseignants, encadreurs, professeurs et recteurs des universités et fondateurs des universités ont présentés leurs vœux de nouvel an aux trois ministres en charge de l’éducation en Guinée. Cette cérémonie officielle à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Au nom des ministres Abdoulaye Yéro Baldé de l’Enseignement supérieur, Albert Damantang Camara de l’Enseignement Professionnel, c’est Docteur Ibrahima Kouroumah de l’Enseignement pré universitaire qui a prit la parole au nom de ces trois ministres et remercié les représentants des écoles et universités guinéennes.

Devant la presse, Yéro Baldé il a fait savoir que les réformes engagées rendront opérationnelle l’agence nationale de l’assurance qualité. Tout comme la création de nouvelles directions générales en lieu et place des directions nationale en vue de rendre beaucoup plus d’autonomie à la gestion du secteur, a-t-il indiqué.

Poursuivant, il a précisé que la biométrie de Conakry finira pendant ce mois de janvier et celle de l’intérieur du pays sera attaquée par la suite. Un processus qui devra s’élargir aux établissements d’enseignement technique, telle que l’ENI ou l’ENAM.

En fin les chantiers phares de l’année 2017, il a annoncé la réinstauration des services militaro-civiques. C’est-à-dire, a-t-il expliqué, une partie de la formation sera militaire et l’autre civique comme il se faisait dans le temps.

Camara Ibrahima Sory


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha