Bannière

Labé : une conférence de sensibilisation animée par le comité de suivi du dialogue inter guinéen


Une mission du Comité de suivi du dialogue politique inter guinéen, conduite par le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (ATD), Général Bouréma Condé, a séjourné, jeudi, 19 octobre 2017, dans la Commune Urbaine (CR) de Labé, où elle a fait l’état des lieux de la mise en œuvre de l’Accord politique du 12 octobre 2016, rapporte l’AGP dans la Région.

Cette mission de suivi de la mise en œuvre de l’Accord politique inter guinéen, composée de deux acteurs politiques de la Mouvance présidentielle et de l’Opposition, était rehaussée de la présence de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique (USA) en République de Guinée, Denis Hankins.

Prenant la parole devant la population, massivement mobilisée pour accueillir la délégation dudit Comité, le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keïta n’a pas manqué de louer les qualités de son ministre qui, dit-il, a su mériter de la confiance de tous les acteurs concernés dans cette noble et exaltante mission de président du cadre de dialogues.

A son tour, l’ambassadeur des USA en Guinée, Dénis Hankins a indiqué, que «malgré les efforts appréciables fournis, beaucoup de choses restent à faire dans la mise en œuvre de l’accord politique du 12 octobre 2016».

Pour sa part, le ministre de l’ATD, Général Bouréma Condé est longuement revenu sur les acquis de sa médiation dans ce dialogue politique inter guinéen.

De son côté, le représentant de la Mouvance présidentielle, Souleymane Traoré, du RPG-Arc-en-ciel, a salué les mérites politiques de Labé en expliquant que «la démocratie est un exercice difficile».

Intervenant en dernière position, le député uninominal de Labé, Mamadou Cellou Baldé, de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a confirmé le bilan acceptable du comité de suivi car, dit-il, «malgré le retard enregistré, à ce jour l’accord politique du 12 octobre 2016 a connu un début d’application».

Après les différents discours des membres de la délégation officielle, l’auditoire a eu la possibilité de poser des questions aux acteurs politiques concernés.


AGP

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha