Bannière

Libye : le Premier ministre veut encore plus d’aide américaine pour lutter contre l’EI


Le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, a réclamé une aide militaire "renforcée" de la part des États-Unis, qui bombardent déjà Syrte pour appuyer les forces libyennes contre l'État islamique, a annoncé le Commandement militaire américain pour l'Afrique jeudi 25 août (Africom).

En visite ce mercredi au quartier général de l’Africom à Stuttgart, dans le sud-ouest de l’Allemagne, Fayez al-Sarraj a exprimé le souhait du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) de voir les États-Unis contribuer « au renforcement des capacités militaires » libyennes, notamment via la formation de militaires et le « partage d’informations », selon l’Africom.

L’émissaire américain en Libye, Jonathan Winer, et le commandant des forces américaines en Afrique, le général Thomas Waldhauser, ont de leur côté « réitéré leur soutien aux efforts du GNA » pour chasser les jihadistes de l’EI de Syrte, dans le centre-nord du pays, avec l’appui depuis le 1er août des frappes américaines, poursuit l’Africom.

Les trois responsables ont également « échangé sur les options stratégiques pour l’avenir de la Libye une fois Syrte libérée », ajoute le communiqué.

Jeuneafrique

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha