Bannière

Lola : le conflit éleveurs et agriculteurs fait des victimes dans l’administration


Le sous-préfet de Gama-Béréma, Antoine Sounomou et le maire de la Commune Rurale, Moriba Camara, dans la préfecture de Lola, ont été suspendus, cette semaine, pour fautes lourdes, rapporte le correspondant de l’AGP sur place.

Cette situation entre éleveurs et agriculteurs fait couler assez d’encres et de salives dans la préfecture de Lola, depuis plusieurs années, surtout que les deux parties n’arrivent pas à s’entendre dans certains milieux pour leur cohabitation.

Pour cette circonstance, les responsables cités plus haut ont pris une somme de 04 millions de francs guinéens aux éleveurs0 accompagnés d’un document dument signé et cacheté par les deux. Ainsi, par la complicité de certains citoyens du village de Sota, les éleveurs y ont été installés. Depuis lors, des requêtes, suivies de plaintes adressées aux autorités supérieures de la préfecture autour de cette présence des troupeaux de bœufs dans la zone, ont permis après des enquêtes et analyses de terrain, la découverte du document permettant aux éleveurs d’être installés dans la zone.

La suite, les autorités préfectorales ont pris la décision suspendant ces deux cadres et immédiatement remplacés par d’autre.

A noter, que des citoyens de certains villages sont aujourd’hui derrière les barreaux, pour avoir abattu des bœufs de ces éleveurs.

AGP

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha