Bannière

Lutte contre les crimes et menaces terroristes: plusieurs agents de sécurité formés à Conakry


Venus de différents services de sécurité, ces hommes ont été présentés ce mercredi devant les autorités du pays. Ils sont composés de la brigade de recherche et d’intervention(BRI), de la division d’appui opérationnel (DAO) et le service central de documentation criminelle.

Durant deux mois, ces agents ont suivi des formations avec des partenaires étrangers. Ils ont été outillés d’une nouvelle connaissance qui leur permet d’accomplir leur mission régalienne, celle de la lutte contre le grand banditisme, les prises d’otages et la menace terroriste.

Alain Antignac, expert et formateur du programme d'appui à la reforme du secteur de la securité (PARSS), rappelle que l’exemple de mettre en place cette unité vient de la France. « On a des brigades de recherche et d’intervention en France qui sont très efficaces. C’est pour cette raison qu’on a pensé justement que votre pays aurait besoin d’unité de brigade pour lutter le terrorisme et le banditisme. Je pense que le ministère de la sécurité a maintenant des outils plus efficaces pour cette lutte »

La Représentante de l’Ambassadeur de l’Union Européenne en Guinée,Mme Els Mortier, estime que pour que cette unité soit pleinement opérationnelle, il est nécessaire de mettre des moyens à leur disposition.

« Monsieur le ministre a demandé à l’union européenne de fournir les équipements pour cette unité. Vu l’importance de cette unité pour le pays, il y a la nécessité de la doter des équipements de la plus grande qualité. L’union européenne a répondu à votre demande. Nous avons une partie de ces équipements qui a été déjà livrée, une autre partie est en cours d’acquisition », indique-t-elle

Prenant la parole, le ministre de la sécurité, Me Abdoul Kabèlè Camara, a remercié les partenaires pour leur appui à la réussite de ce projet. Il a aussi instruit aux agents formés de n’agir sur le terrain que sous les ordres d’un commandement et non en agent isolé.

« Vous avez été outillés de nouvelles connaissance et technique spécifique pour faire face à notre nouvelle mission qui est de rechercher et démanteler les réseaux de criminels dans notre ville pour assurer aux paisibles citoyens la quiétude et la tranquillité indispensables à leur épanouissement », lance le ministre.

De poursuivre, il recommande : « Vous devez agir dans le cadre de cette unité sous commandement et non en agent isolé, usé de tout votre professionnalisme pour mener à bien les missions qui vous sont confiées. Ne brimer aucun citoyen. Au contraire, protégez-les lorsqu’ils sont menacés en détresse ou lorsqu’ils vous appellent au secours », a-t-il conclu.

Younoussa Sylla

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha