Bannière

Makanéra : ‘’si demain, Cellou est président de la République…’’


Alhousseine Makanera dit avoir soutenu le président Alpha Condé par conviction avant de basculer dans l’opposition au début de l’année. L’ancien ministre de la communication réclame la palme du leader politique le plus constant depuis 1992.

“Il n’y a pas un parti politique qui a été plus constant que moi en Guinée, même Alpha Condé ne me dépasse pas. De 1992 jusqu’au moment où Alpha Condé est venu au pouvoir j’étais dans l’opposition alors que j’avais toutes les chances d’avoir un poste avec Lansana Conté’’, se targue Alhousseine Makanera.

L’ancien ministre de la communication affirme que le combat politique qu’il mène ne vise pas à occuper un poste de responsabilité. ‘’Quand Alpha Condé est venu au pouvoir, pendant 3 ans, il m’a envoyé où ? J’étais simple conseiller est-ce que j’ai démissionné’’, s’interroge-t-il.

Et de poursuivre : ‘’Il m’a nommé ministre, 15 mois après, je lui ai tendu ma lettre de démission. Quand j’ai été limogé parce que je m’attendais à l’être, je n’ai pas attendu pour savoir s’il va me nommer ou pas. J’avais déclaré clairement ma position dans mon discours de passation de service’’.

Désormais opposant, Makanera prévient le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo : ‘’Si demain, Cellou est président de la République, il me nomme, s’il respecte la conviction pour laquelle je me suis battu avec lui, je reste. Mais s’il ne respecte pas, je n’attendrais pas d’être limogé. Je partirais de moi-même comme je l’ai fait avec Alpha’’.

In visionguinee

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha