Bannière

Manif de l’opposition: La société civile présente son bilan


Lors d’un point de presse animé ce jeudi 05 octobre à Conakry, la Cellule Balai Citoyen a tiré son bilan de la marche pacifique de l’opposition républicaine. Une marche qui a eu lieu mercredi 04 octobre 2017 dénonçant l’impunité, le non respect des normes, et la prise en compte de la souffrance du peuple.

Il s’agit pour eux de la présentation du rapport de la journée de manifestation par l’opposition républicaine sur toute l’étendue du territoire guinéen. Dans ledit rapport, la cellule a félicité d’abord l’opposition pour son comportement lors cette marche qui s’est soldé par un seul mort. Aussi aux forces de l’ordre pour leur esprit de comportement pour encadrer cette marche. Elle interpelle d’ailleurs les deux camps à collaborer ensemble en vue d’assurer la sécurité des citoyens manifestants.

« On demande à l’opposition républicaine de continuer à renforcer les capacités de son service de sécurité interne qui fait un travail formidable dans l’encadrement des manifestants avant, pendant et après la manifestation. Aussi, de sensibiliser les populations sur les attitudes et comportements pour une marche pacifique, de renforcer les acquis de bonne coopération entre la sécurité du comité d’organisation, les forces de l’ordre et les observateurs de la société civile. »

Suite aux conséquences fâcheuses de la marche dernière et de la ville morte organisée par l’opposition républicaine, la cellule Balai Citoyen ajoute : « Ces manifestations ayant occasionné les victimes par des armes à feu dont les auteurs restent non identifiés à sa date. L’opposition républicaine, à sa tête le président de l’UFDG, a décidé de battre pavé ce 04 octobre 2017 pour dénoncer l’impunité entretenue par le gouvernement et usage des armes à feu dans la manifestation politique en Guinée ».

En vue de veiller au grain de ce qui se passe dans ces manifestations, la plateforme Cellule Balai Citoyen et ses partenaires dans leur rôle de veille et d’Alerte ont déployé 75 observateurs sur le terrain pour constater le déroulement de cette marche, disent-ils.

Camara Ibrahima Sory

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha