Bannière

Marrakech : Ouverture de la COP22


Ouverture ce lundi de la 22eme conférence des Etats partis à la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Des délégations de près de 190 pays prendront part à cette rencontre qui est prévue du 7 au 18 Novembre à Marrakech. La Guinée est présente avec plus de 100 délégués.

Apres la signature et la ratification des accords de Paris, les Etats du monde se réunissent à Marrakech pour discuter de la problématique climatique. En l’organisant sur le sol Africain, il s’agit d’amener les Etats à s’unir davantage pour combattre le dérèglement climatique. La ministre de l’environnement pense que cette COP sera un espoir pour la Guinée.

Apres la signature et la ratification des accords de Paris, les Etats du monde se réunissent à Marrakech pour discuter de la problématique du changement climatique. En l’organisant sur le sol Africain, il s’agit d’amener les Etats à s’unir davantage pour combattre le dérèglement climatique. La ministre de l’environnement pense que cette COP sera un espoir pour la Guinée.

‘’La Guinée fait partie des Etats qui ont signé, ratifié et qui ont déposé l’instrument juridique. La Guinée fera partie également des financements annoncés’’, rassure Hadja Christine Sagno.

La ministre de l’environnement, de l’énergie de la France pense que cette COP doit connaitre l’engagement de l’ensemble des parties prenantes.

‘’Les Etats doivent engager les villes, les campagnes, les entreprises. En sommes l’ensemble des parties prenantes qui polluent l’environnement’’ affirme Ségolène Royale.

En termes d’attente, Hadja Christine SAGNO trouve que le financement des politiques environnementales du pays serait un atout majeur. Elle félicite le témoignage de la présidente de la COP 21 sur les énergies renouvelables que veut produire le continent africain.

‘’L’attente de la Guinée, c’est d’avoir les projets à réaliser dans notre pays. Elle félicite, Ségolène ROYALE qui reconnait les efforts des Etats africains dans la production des énergies renouvelable’’.

La COP 22 également appelé la COP africaine est donc importante pour organiser des actions face à l’urgence climatique.

‘’La Guinée fait partie des Etats qui ont signé et ratifié et qui ont déposé l’instrument juridique. La Guinée fera partie des financements annoncés’’ ?, rassure Hadja Christine Sagno.

La ministre de l’environnement, de l’énergie de la France pense que cette COP doit connaitre l’engagement de l’ensemble des parties prenantes.

‘’Les Etats doivent engager les villes, les campagnes, les entreprises. En sommes l’ensemble des parties prenantes qui polluent l’environnement’’, martèle Sogolène Royale.

En termes d’attente, Hadja Christine SAGNO trouve que le financement des politiques environnementales du pays serait un atout majeur. Elle félicite le témoignage de la présidente de la COP 21 sur les énergies renouvelables que veut produire le continent africain.

soleilfmguinee depuis Marrakech

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha