Bannière

Ministère de la sécurité : Clôture d’une session de formation sur la gestion des carrières des agents de sécurité


Au total 55 cadres de la direction des ressources humaines du ministère de la sécurité et de la protection civile ont bénéficié d’une formation sur trois modules. Il s’agit du renforcement de la maitrise de l’outil informatique; L’appropriation des potentialités de la plateforme unique d’information ; Et la maitrise des outils de gestion mise en place dans le cadre de la gestion des carrières des agents.

C’est le service du programme d’appui à la reforme du secteur de sécurité (PARSS), avec l’appui financier de l’Union européenne, qui a assuré le déroulement de cette formation qui a duré des jours durant dans les huit régions administratives du pays.

Devant les cadres des deux services du PARSS et de la Sécurité, ainsi que les représentants de l’UE, ils ont procédé, vendredi 15 septembre 2017 à Conakry, à la remise des diplômes aux différents participants. C’était sous la présidence du conseiller principal du Ministre de la sécurité et de la protection civile, Fodé Chapeau Touré. Ce dernier a rappelé dans sa déclaration de l’importance que revêt cette formation surtout pour le secteur de sécurité et de la protection civile en Guinée.

« Il faut reconnaitre que dans le cadre de la reforme du secteur de sécurité, la politique commune de gestion des ressources humaines occupe une place de choix. Dans notre stratégie de reforme, nous comptons beaucoup plus sur l’amélioration de l’activité dans la gestion des ressources humaines et surtout la qualification de notre personnel. Vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes actuellement dans une série de formation, et toute cette série de formation rentre dans ce cadre. Les 55 cadres, on a fait une présélection sur près de 550 cadres. Et la formation a été dispensée tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays, dans les huit régions administratives, notamment dans les directions régionales de la protection civile. Aujourd’hui, grâce à la politique du gouvernement, notre division des ressources humaines est érigée en direction des ressources humaines. C’est la première fois dans notre département. Donc il y aura une certaine autonomie de gestion en collaboration avec le ministère de la fonction publique »dit-il

Pour Madame Else Mortier, Chef d’équipe gouvernance à la délégation de l’Union Européenne, cette formation consiste un volet très important dans le cadre de l’appui à la reforme du secteur de sécurité en Guinée. Elle cite : « Je considère que c’est une étape très importante dans ce projet. Il est bon d’avoir des ressources humaines qui sont recrutées selon les compétences, l’ancienneté et la bonne place. Quand il s’agit du secteur de sécurité, il faut avoir des personnes bien formées ».

Jean Dangleterre, Chef du Programme d’Appui à la Réforme du Secteur de Sécurité soutient que la mission de son service auprès du département de sécurité et de la protection civile consiste à l’aider à mieux maitriser ses effectifs et de prendre en charge la gestion de son personnel.

« On a un projet qui s’étale sur quatre ans. On a plusieurs volets qui sont extrêmement importants, c’est la mise en place d’une gestion. C’est cette étape qu’on marque aujourd’hui. Parce que ça fait maintenant deux ans qu’on travaille pour mettre en place tout un dispositif. Et c’est maintenant que le dispositif est prê. Et on va attaquer dans quelques semaines l’opérationnalisation et la mise en œuvre effective. Notre mission c’est d’aider le ministère à maitriser ses effectifs et à pouvoir prendre en charge toute la gestion de carrière à partir du recrutement, en passant par la mutation jusqu’à la retraite. C'est-à-dire, pour un suivi permanant de son personnel», a-t-il évoqué.

Un participant, Ibrahima Sory Yansané, se dit être satisfait quant à la pertinence de la formation reçu. « Je suis très ravi compte tenu de sa pertinence sur la plateforme de la fonction publique et la maitrise de l’outil informatique. Je pense qu’après cette formation, et que maintenant je suis initié, je compte apporter quelque chose à mon service »

Mme Keita Nafinè Diallo, commissaire principal de police en service à la DHR, dit avoir suivi les modules avec attention. Elle se dit être prête à affronter les défis au sein de son service. « Oui, on a suivi la formation avec succès. Elle portait sur la gestion des ressources. Ça nous a donné beaucoup de connaissances. Et je pense que je pourrais bien faire face aux défis du service», a-t-elle lancé.

Sylla Younoussa

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha