Bannière

Mohamed Said Fofana accusé d’achat illégal de terrain : Me Yaya II Bah apporte des démentis


Suite au propos d’un certain M Touré accusant l’ex-premier ministre, Mohamed Said Fofana sur les ondes de certains medias, d’avoir acheté illégalement un domaine de 130 hectares dans les mains d’un groupe de personne issu de la famille Touré de Gbereiré Bafila. Ce qui est infondé aux yeux de plusieurs témoins. Ce jeudi 8 septembre, devant un parterre de journalistes, Yaya II Bah, membre de la cellule de communication du RPG-arc-en-ciel, l’un des témoins oculaires de cette vente, a apporté des démentis.
Selon lui, Mohamed Saïd Fofana a acquis ce domaine sur la base d’un achat conclu en bonne et dû forme entre lui et la famille Touré par l’intermédiaire des autorités locales et celles du district où se trouve ledit terrain. « Lors de la vente de ce domaine, il y avait un médiateur au niveau de la commune urbaine et le district de ladite localité. Ils ont jugé nécessaire de faire la clause du contrat et les parties se sont entendues sur un montant qui a été reversé dans les mains des autorités de la commune et le district qui a remis à la famille Touré », a-t-il précisé.
A notre fort étonnement dit-il, nous entendons dans cette même famille des discordes entre les membres. « Ceux qui se sentent brimés dans le partage, au lieu d’envoyer les papiers qui attestent que ce domaine n’appartient pas à Mohamed Said, ils se mettent à faire le tour des medias »
Avant de dire : « Nous fustigeons ce comportement et nous disons à ces gens-là de cesser d’utiliser les medias ».
En matière de contentieux administrative, il faudrait réellement engager la procédure devant les tribunaux que cela soit à Conakry parce qu’on a trois (Kaloum, Dixinn et Mafanco) où ils peuvent envoyer au niveau de la justice de paix de Forécariah », explique t-il.
Et d’ajouter : « Saïd a été clair en disant qu’il ne se désolidarise pas de ses parents. Et ses mêmes parents de ce village qui ont donné ce terrain de 130 hectares, sont venus au nombre de 500 personnes à son domicile pour signifier leur attachement à sa personne. Les jeunes qui travaillent dans cette plantation sont tous de Forécariah. Donc, il a à faire avec ses propres parents et qu’ils leur tendent la main pour le bon développement de cette localité »
Ce n’est pas toute la famille qui réclame dit-il, mais plutôt c’est un certain Touré, qui se réclame de la famille qui fait ces déclarations. « Ce Monsieur Touré après sa déclaration est resté introuvable. Il ne connait pas la procédure il veut seulement salir l’image de Mohamed Saïd Fofana », a-t-il conclu tout en invitant ce monsieur Touré à un débat contradictoire.

In guineeprogres

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha