Bannière

Musique : l’artiste Amadou Sodia présente son nouvel album ‘’Love artificiel’’


Absent au pays depuis quelques années, l’artiste guinéen Amadou Sodia Doumbouya revient au bercail avec un nouvel album intitulé ‘’Love Artificiel’’. C’est au cours d’une conférence de presse animée le samedi 29 avril 2017 à Conakry qu’il a annoncé la sortie officielle de l'album, prévue le samedi 06 mai 2017 à 19h à l’Hôtel Riviera Taouya.

La conférence a eu pour double objectif. D’abord, présenter le nouvel album composé de 14 titres et annoncer aux autorités guinéennes l’obtention de son nouveau prix du ‘’passeport mondial de la paix’’, discerné en Suisse le 19 mai 2013 par l’ONG internationale ‘’Universal Peace Club’’.

« Je suis content de retrouver mes frères guinéens, c’est normal. Mais quand je vois qu’on est reconnu à l’international et qu’on n’est pas reconnu chez soi, ça fait mal », a fait savoir l’artiste, à l’entame de son intervention.

Dans son nouvel album, le parolier Amadou Sodia dit avoir mis l’accent sur l’amour que les gens entretiennent sur les réseaux sociaux. Il accompagne ceci par des paroles de sensibilisation comme disait-il : « Quand je chante l’amour, je l’accompagne toujours par des conseils ».

Love artificiel, pour Amadou Sodia, n’est pas un fruit du hasard, il émane d’un constat fait sur le terrain par l’artiste. « Quand on dit love artificiel, c’est un amour artificiel. Il faut aimer mais ne pas aimer artificiellement. C’est-à-dire, tomber amoureux de quelqu’un à travers l’internet ou facebook que tu n’as jamais vu. Pourtant la personne peut être un fou, un malade mental. Mais dans ton rêve, tu crois que c’est la réalité. Et moi, en tant que parolier, je chante cela pour dire aux gens de ne pas rêver négativement ».

Pour le directeur national de la culture, Jean Baptiste Williams, l’artiste Amadou Sodia Doumbouya demeure une légende incontournable dans la musique pastorale guinéenne. « Je sais qu’il y’aura d’autres prix que la communauté internationale lui reconnaitra. Amadou Sodia est un véritable compositeur. C’est lui qui peut écrire un texte, il l’agence et il le chante. Je suis sûr qu’à l’occasion de Conakry capitale mondiale du livre, si Amadou s’asseyait, il pouvait nous faire plusieurs livres », a-t-il reconnu.

Sur le plan organisationnel, Alsény Prince Sylla, promoteur culturel et organisateur, dit avoir pris toutes les dispositions sécuritaires pour assurer la réussite de l’évènement. « Il y aura quatre étapes. D’abord, la prestation scénique va se faire par Hadja Manigbè son épouse. La direction artistique va être gérée par le célèbre Ousmane Kouyaté. Ensuite, Nampé Sayon qui vient de Bamako, elle sera présente de la partie. Nous aurons une entrée introductive avec la Kora de Fatou Kora qui est une nouvelle débutante que nous allons présenter ce jour au grand public. Le tout va être accompagné par Nakhoumba et son groupe. Nous avons travaillé sur l’aspect environnemental, sécuritaire et organisationnel. Une soirée riche en son et en lumière. Toutes les dispositions sont déjà bonnes pour que le spectacle soit à la hauteur des mélomanes de Guinée », dit-il.

Alsény Prince lance à cet effet un appel au public et à l’ensemble des mélomanes guinéens pour une mobilisation effective en vue de la réussite de l’évènement. « Le message est clair et simple. Le grand Amadou Sodia revient. Il vient pour un concert unique en son genre. Nous avons choisi un cadre idéal l’Hôtel Riviera de Taouya pour que ça soit un concert spécial. Le prix est à 250.000 fg VIP plus un CD et un DVD et 200.000 Fg plus un CD et un DVD pour une entrée simple. C’est juste une façon de voir le public sauter ».

Younoussa Sylla

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha