Bannière

Mutilation génitale féminine : Beyla abandonne totalement la pratique


Au moins huit (8) secteurs de la commune urbaine de Beyla y compris le district de Dabadou ont déclaré l'abandon total des mutilations génitales féminines et les mariages forcés. Rapporte ce mercredi l’ONG, AFAF (association des femmes pour l’avenir des femmes).

Selon l'organisme, cette cérémonie d’engagement a eu lieu à la maison des jeunes et a été dirigée par les autorités préfectorales et communales sous la supervision de l’o.n.g A.f.A.F.

A en croire l’ONG, cette communauté s'est engagée et a déclaré publiquement l'abandon devant les sages, les présidents de districts, le maire de la commune, le directeur préfectoral de la jeunesse, le président de la c.p.p.e, le plan sectoriel, les groupements féminins, la ligue islamique et tant d'autres.

Quant au déroulement de ladite cérémonie, elle a débuté à 9 h et a pris fin à 15h avec une bénédiction des notables notamment de Beyla Sobakono, de Diakolidou et de Dabadou.

La Rédaction

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha