Bannière

POLITIQUE : le parti UPG tient son Congrès électif à son siège


Le 4ème congrès ordinaire du parti de l’Union Pour le Progrès de la Guinée( UPG), de l’ancien Premier Ministre Jean Marie DORE, s’est tenu ce vendredi 23 septembre 2016 au siège dudit parti à la Bellevue dans la Commune de Dixinn. Une rencontre qui a connu la présence massive des militants et militantes de cette formation politique.

Conviées, de nombreuses personnalités représentant des partis politiques étaient présentes à ce congrès, notamment : l’UFR de Sidya TOURE, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, le PUP de feu Général Lansana CONTE, le JPT de Kassory FOFANA, le PEDN de Lansana Kouyaté, le GRUP de Papa koly KOUROUMA et tant d’autres.

Le président par intérim de l’Union pour le Progrès de la Guinée(UPG), Docteur Lakpo Ernest Mamy lors de son allocution dira « L’union pour le progrès de la guinée est un grand parti crée en avril 1992 et à été présent dans tous les scrutins présidentiels et législatifs de notre pays. C’est en connaissance parfaite de la géopolitique Guinéenne, notre parti a toujours envié son action au centre pour rendre possible un consensus autour des intérêts majeurs de notre peuple ».

Et de Poursuivre : « Depuis Mars 2003, s’était tenu à Matam le 3ème congrès du parti. Ce 4ème congrès s’ouvre dans un contexte particulier. Beaucoup de nos militants ne sont plus parmi nous. Le fondateur de L’UPG nous manque cruellement. Le 4éme congrès ordinaire vous donne l’assurance de croire à un avenir de notre parti ».

Et de finir « Pour la mémoire de notre leader Jean Marie Doré notre combat sera d’aider à la création de cette 3ème voie d’approche politique de nos problèmes ».

Notons tout de même que les représentants des partis politiques dans leurs différentes interventions n’ont pas tari d’éloge à l’endroit du fondateur de ce parti. Selon eux, le Feu Jean Marie Doré à mener 3 Combats qui sont entre autres : L’accession de la Guinée à l’indépendance. L’homme s’était battu aussi au sein du Bureau International des Travailleurs (BIT) pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. Et surtout à l’instauration de la Démocratie en Guinée en créant le multipartisme. Parlant toujours de ce personnage, les témoignages nous feront comprendre que c’est le seul 1er Ministre qu’a conduit une transition sans bavure et organisé des élections libres et transparentes. Donc il fait partie des dignes fils de ce pays dans le paysage politique de la Guinée, ont-ils insisté.

Hamdja N'Diaye

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha