Bannière
Bannière

Patronat guinéen : Habib Hann prévient ses détracteurs


Le président élu du Conseil National des Patronats de Guinée, Mohamed Habib Hann a tenu une conférence jeudi à la maison de la presse pour faire l’état des lieux du CNP et annoncer les perspectives.

Cette rencontre du nouveau président de ladite organisation avec les médias a été organisée à deux jours après une conférence de presse animée par ses collègues du CNP pour présenter à l’opinion publique la fin de crise qui opposait le président par intérim Sakou Cissé et Anssoumane Kaba dit Kaba Guiter.

Cette cacophonie semble être loin d’être terminée au sein du CNP-Guinée, car après le congrès de cette organisation, le 10 décembre dernier, les deux ex-opposés, c'est-à-dire M. Cissé et Kaba Guiter s’unissent pour contrer le président élu dans les règles et conformément aux statuts, Habib Hann.

« Nous avons donné quelques informations pour clarifier cette petite cacophonie qui continue de troubler les activités du Conseil National du Patronat de Guinée. Je vais simplement vous rassurer que le conseil exécutif élu dans les règles et conformément aux statuts du CNP, le 10 décembre 2016, reste et demeure le seul conseil national du patronat de Guinée et c’est à simplement à travers son congrès électif qu’on doit exercer des activités », a déclaré M. Habib Hann.

« Nous souhaitons que tout le monde fasse attention qu’il ait beaucoup plus de retenus, moins de passion pour l’intérêt exclusif du secteur privé. Nous sommes des fédérateurs, nous n’aimons pas évoluer dans une cacophonie, mais on ne se fera pas influencer, on ne se fera pas intimider. Toutes les actions que n’import qui, se permettra d’exercer en violation des textes et des statuts du CNP sera poursuivi conformément à la loi », a-t-il prévenu.

L’autre camp adverse ne reconnaît pourtant pas le congrès qui a élu M. Hann président du CNP-Guinée. Pour eux, c’est le congrès organisé par leur camp où Kaba Guiter a été élu qu’ils considèrent.

Pour les ambitions du CNP, M. Habib a indiqué qu’avant tout d’abord c’est de revenir vers les anciens membres du patronat. Organiser au temps que possible à mobiliser des fédérateurs. A mobiliser des fédérations. Avoir une action de synergie avec les deux autres patronats. Aller en profondeur pour mettre en place des comités de pilotages par branche d’activité pour examiner la problématique qu’il y a par secteur d’activité, et les diagnostiquer pour voir quelles sont les solutions qui peuvent permettre de booster le secteur des activités, et en faire des conseils et des recommandations à l’autorité pour nous permettre d’avoir un secteur privé émergent.

Le Conseil National du Patronat de Guinée est une organisation fédérale qui enregistre 43 fédérations patronales.

Sylla

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha