Bannière
Bannière

Pétition pour l’introduction des cours de développement durable dans le système éducatif guinéen


A l'analyse des synopsis des cours dispensés dans les écoles guinéennes, je me suis rendue compte que le contenu est rétrograde.

Après une vingtaine d'années, depuis que j'ai quitté le primaire, que mes aînés ont quitté l’école, ce sont les mêmes leçons qu'on fait réciter aux pauvres élèves.

L'enseignement en perd tout son sens car les adolescents se voient plongés dans un monde qui n'est plus en synchronisation avec le leur. Il s'agit plus principalement des cours d'Histoire et de Géographie qui nous parle encore de la traite négrière, de la division de l'Afrique, des données hydrographiques et météorologiques qui ne correspondent plus aux paramètres actuels avec le réchauffement climatique qui touche la planète etc.

On continue donc à endoctriner les élèves avec des faits du passé alors que pendant ce temps, l'avenir nous échappe. Le temps file, les propriétés changent, l'histoire des territoires évoluent, d'ailleurs nous découvrons de nouvelles facettes de l'histoire, des fois totalement différentes avec ce qu’on a appris et fait croire sans aucune didactique. On continue à consommer ces leçons les yeux fermés.

A l’heure où le changement climatique bat son plein, où les questions de migration et de conflits continuent à endeuiller, où les épidémies continuent à faire des ravages, où les mutilations génitales peinent à être éliminer, où le trafic d'armes et de drogues poussent les jeunes au banditisme et au crime organisé, où la mortalité maternelle et infantile sont encore d’actualité, où la justice n'est pas équitable, où le système de démocratie doit être renforcé, où les pays du tiers sont encore confrontés à des problèmes d'énergies, d'habitats et de gestion des déchets, où la pollution marine continue à tuer des espèces rares, où la quête aux ressources minières détruit la faune et la flore, où les populations sont encore affamées alors que les terres sont riches, où les femmes sont encore pauvres malgré leurs potentialités, où les jeunes sont en quête d’emplois alors que des possibilités leur sont offerts pour s’autonomiser et créer des activités génératrices de revenus et d’emplois, je me dis qu’il temps de changer nos façons de faire.

C’est pourquoi à travers #FemmeVision2030, je milite pour que les cours sur les objectifs du développement durable soient introduits dans le système éducatif guinéen pour préparer les jeunes à affronter les réalités actuelles.

Il s’agira pour les éducateurs de revoir le contenu des cours en faisant une mise à jour des données, en changeant la forme dont les cours sont dispensés, en associant les technologies de l’information et de la communication qui permettront aux élèves d’évaluer eux-mêmes les données par le visuel, le toucher, l’interprétation, l’idée est de rendre l’apprentissage plus interactif. Sortons un peu des classes pour aller dans la nature et apprendre aux enfants à être en communion avec elle, à reboiser, à cultiver, à trier les déchets, à transformer des objets, à innover, à découvrir ce qui les passionne. C’est en les impliquant que nous pouvons les amener à s’intéresser à ce qui se passent autour d’eux. Il faut faire des apprenants et des éducateurs, des acteurs du développement.

#FemmeVision2030 compte faire des actions dans ce sens. Il s’agira entre autres de faire des campagnes d’information, de sensibilisation et de plaidoyer sur les 17 objectifs du développement durable, adoptés le 25 septembre 2015 à l’occasion de la 70ième Assemblée des Nations Unies à New York et entrés en vigueur en Janvier 2016 avec pour cibles l’éradication de la pauvreté, la protection de la planète et la prospérité pour tous dans le cadre d’un nouvel agenda de développement durable à atteindre d’ici à l’horizon 2030.

#FemmeVision2030 compte faire des livrets à partager dans les écoles, aux éducateurs, aux parents. Intitulé ‘’le livret du Développement Durable’’ ce document mettra en exergue les 17 ODDs qui sont :
1. Mettre fin à la pauvreté, sous toutes ses formes, partout,

2. Éradiquer la faim, garantir la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition, promouvoir l'agriculture durable,

3. Garantir la bonne santé, promouvoir le bien-être de tous à tous les âges, éradiquer les principales maladies,

4. Garantir une éducation de qualité, sans exclusion, équitable, avec possibilités d'apprentissage pour tous tout au long de la vie,

5. Égalité des genres : parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles,

6. Eau pure et hygiène : assurer la disponibilité et la gestion durable de l'eau et de l'assainissement pour tous,

7. Garantir l'accès à une énergie abordable, fiable, durable, moderne, pour tous,

8. Travail de qualité et économie : promouvoir une croissance économique soutenue, sans exclusion, viable, le plein emploi productif, un travail décent pour tous,

9. Innovation et infrastructures de qualité : construire des infrastructures résilientes, promouvoir l'industrialisation, sans exclusion, et durable, et encourager l'innovation,

10. Réduire les inégalités, au sein des pays et d'un pays à l'autre,

11. Villes et communautés durables : faire des villes et des établissements humains des endroits sans exclusion, sûrs, résilients et durables,

12. Consommation responsable : garantir des modèles durables de consommation et de production,

13. Agir d'urgence contre le changement climatique et ses impacts,

14. Océans durables : préserver et utiliser de manière durable les océans, mers et ressources marines pour le développement durable,

15. Exploitation du sol durable : protéger, restaurer et promouvoir une utilisation durable des écosystèmes terrestres, gérer les forêts de manière durable, lutter contre la désertification, stopper et remédier à la dégradation des terres, et mettre fin à la perte de la biodiversité,

16. Paix et justice : promouvoir des sociétés pacifiques, sans exclusion, dans le cadre du développement durable, permettre un accès à la justice pour tous, et mettre en place des institutions efficaces, responsables, et sans exclusion, à tous les niveaux,

17. Renforcer les moyens de mise en œuvre et revitaliser le partenariat mondial pour le développement durable

Des visuels sur les ODDs seront également distribués pour affichage dans les classes, des émissions radios et télés pour informer le public, des spots radios et télévisés pour toucher plus de cibles, des débats, des séances d’information publiques (focus groups), des campagnes sur les réseaux sociaux , des documentaires et tout autre moyen efficace pour leur appropriation au niveau des populations, notamment les jeunes et les femmes.

En Guinée, comme dans d’autres pays, ces objectifs souffrent encore d’un manque de vulgarisation et d’appropriation au niveau national.

Pour ma part, l'enseignement de ces 17 Objectifs peut constituer un vaste programme d'éducation car toutes les disciplines et sciences s'y retrouvent.

Pour que ces objectifs soient atteints, chacun doit jouer sa partition: les gouvernements, le secteur privé, la société civile, les médias et chaque citoyen.

Il est temps de prendre des actions pour ne pas rater le rendez-vous de 2030.

La coordinatrice de la Campagne #FemmeVision2030

Fatoumata Chérif

Présidente de l’Ong Femmes, Pouvoir et Développement-FEDEP

République de Guinée

fatoumatacherif@ongfedepguinee.com

femmevision2030@gmail.com

@fatiiche

Contacts: 00224654201050

Ampliations:

Président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé, Coordonnateur des énergies renouvelables en Afrique

Le Président de l'Assemblée Nationale;


Le Premier Ministre Chef du Gouvernement;

Le Ministère des Affaires Etrangères;

Le Ministère de la Fonction Publique de la Reforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration,

Le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale;

Le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique ;

Le Ministère de l’Enseignement Pré-universitaire,

Le Ministère de l’Emploi, de la formation technique et professionnelle

Le Ministère de l'Economie et des Finances et celui délégué au Budget;

Le Ministère de l'Environnement, des Eaux et Forêts,

Le Ministère de l’Action Sociale ;

Le Ministère de la Jeunesse ;

Tous les autres Ministères clés;

La Coordinatrice du Système des Nations unies en Guinée;

Les Ambassades et Missions diplomatiques et Consulaires en Guinée;

Le Conseil Economique et Social ;

Les Chambres Consulaires ;

Les partis politiques;

Les Organisations de la Société Civile;
Les médias;

Tous ceux qui liront cette pétition.

Merci de signer cette pétition en cliquant sur ce lien : http://bit.ly/2fG0b2w



Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha