Bannière

Politique : Une bataille s’annonce entre les NFD et l’UFDG


C’est une bataille qui s’annonce entre le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) de Mouctar Diallo et l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG) dirigée par Cellou Dalein Diallo. Chacune de ces deux formations politiques d’opposition qui ont pourtant collaboré jusque-là a déjà annoncé des couleurs ce week-end.

Alors que le NFD veut faire élire son leader Mouctar Diallo à la tête de la commune de Ratoma, l’UFDG aussi n’entend pas lâcher cette commune qu’elle a toujours gagné lors des élections précédentes avec des scores presqu’à la soviétique. Et ce week-end Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents du parti a lancé un avertissement. Lors de ces élections communales ça sera du « chacun pour soi, Dieu pour tous », a-t-il prévenu, ajoutant que l’UFDG veut rafler les cinq communes de Conakry en faisant cavalier seul.

Avec cette sortie, les Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), dirigé par l’ancien ministre Mouctar Diallo, qui a déjà annoncé sa volonté de faire cavalier seul pour jauger son poids électoral lors de cette échéance, s’est senti visé par des piques. Et il n’a pas tardé à réagir.

‘’Au niveau des NFD, nous sommes dans la dynamique d’aller à ces élections en préparant nos structures à la base. Maintenant si un responsable ou des responsables arrivent à tenir des propos c’est leurs droits. Chacun peut en sa façon analyser la situation sociopolitique du pays. Du côté des NFD, nous n’allons pas entrer dans ces questions de réponses à des piques ou autres. Même si ça vient des opportunistes qui sont autour d’Elhadj Cellou qui n’ont du galon que dans le micro et qui profitent de la situation pour se faire voir’’, a indiqué Ousmane Molota Camara, Coordinateur National de la Jeunesse des NFD et membre de la délégation spéciale de la commune de Ratoma.

Ce responsable des NFD, qui a joint la rédaction d’Africaguinee, a fustigé les propos du vice-président de l’UFDG. Aux dires du membre de la délégation spéciale de Ratoma son parti n’a pas de problème une avec l’UFDG, puisque les deux formations politiques ont collaboré et continuent de travailler ensemble.

‘’ Nous sommes toujours d’ailleurs dans cette dynamique et nous allons continuer à œuvrer dans ce sens. La vocation première pour un parti qui va aux élections, c’est de participer à une élection. Pour cette sortie du vice-président de l’UFDG (…), je pense que ce sont des gens qui ont les mêmes ambitions que le président des NFD. S’il y a des responsables qui ont tenu ces propos cela n’engage qu’eux. Ce sont des gens qui n’ont pas de projets, pas de programme ni de vision. Ils profitent de ces situations pour se faire voir et se faire entendre’’ a lancé Ousmane Molota Camara.

Et de poursuivre, en indiquant que NFD ira aux élections locales sous sa propre bannière sans aucune alliance avec un autre parti. Ceci pour permettre à toutes les formations politiques de jauger leurs capacités et leur poids électoral.

‘’ Nous ne sommes pas du tout dans la logique de bataille entre UFDG et NFD. Nous irons à ces joutes sous nos propres couleurs, nous avons d’ailleurs tenu un congrès en juillet dernier pour entériner tout ça déjà. Dire que c’est chacun pour soi, Dieu pout tous on est d’accord, nous irons et cela va permettre de voir le poids de tout un chacun. D’ailleurs en des moments, des partis ont défilé autour des NFD pour des alliances, en ce moment personne n’a parlé de poids ou autre’’ a-t-il dit.

Fodé Oussou Fofana, avait indiqué que l’enjeu pour ces élections prochaines est de partir seul afin de rafler toutes les communes de la capitale Conakry. Pour cela, le directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo a bien entendu soutenu la thèse du ‘’ Chacun pour soi, Dieu pour Tous’’. Le ton est donc lancé…

Source : soleilfmguinee

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha