Bannière

Politique: l'opposition républicaine projette des manifestations de rue dans les jours à venir


L’opposition républicaine compte reprendre les manifestations de rue après le mois de ramadan pour exiger du pouvoir l’application des accords du 12 octobre 2016. L’annonce a été faite ce mardi 18 avril 2017, au cours d’une plénière tenue au quartier général de l’UFDG sis à Hamdallaye. Selon elle, ces accords sont au point mort.

L’accord du 12 octobre 2016, la problématique du troisième mandat du président de la république, la situation politique économique et sociale du pays ont été les points débattus lors de cette plénière. Pour les leaders de l’opposition républicaine, la guinée est le seul pays de la sous région qui peine à organiser les élections communales.

« Nous allons engager des manifestations aussitôt après le mois de ramadan et nous ferons en sorte que tous les guinéens soient conscients que l’opposition républicaine a privilégié le dialogue, la paix et les négociations mais malheureusement elle n’a pas d’autre choix que de faire recours aux manifestions » ; a expliqué Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition républicaine.

Selon cette opposition le pouvoir ne respecte pas ses engagements : « Cette fois, nous avons exigé comme seul préalable pour aller à ce dialogue l’engagement personnelle du chef de l’État. Six mois après la signature de l’accord du 12octobre, nous en sommes aujourd’hui encore à parler de la mise en œuvre d’une seule disposition. Cela veut dire que le président n’a pas tenu à ses engagements, ni respecté ses promesses.»

L’opposition républicaine indique par ailleurs qu’elle organisera des meetings pendant le mois de ramadan pour sensibiliser ces militants et sympathisants.
Avec soleilfmguinee

Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha